Bordeaux maritime

Bois de Bordeaux et parc Floral

Bordeaux maritime
Conçu en 1992, à l'occasion des premières "Floralies internationales de Bordeaux", le Parc floral s'étend sur 33 hectares au nord de Bordeaux, au bord du Lac. Avec le bois de Bordeaux qui le jouxte et auquel il a été réuni, ce sont près de 150 hectares à la disposition des promeneurs, des amateurs de nature et des sportifs de tous les âges.
Informations pratiques
Aire de jeux pour les enfants Toilettes Intérêt horticole Intérêt écologique Equipement sportif
Avenue de Pernon
33000 Bordeaux
Horaires
Ouverture tous les jours à partir de 8h30

Fermetures :
  • Du 15 février au 1er mars : 18h30
  • Du 2 au 25 mars : 19h
  • Du 26 mars au 15 avril : 20h30
  • Du 16 avril au 15 septembre : 21h
  • Du 16 septembre au 31 octobre : 20h
  • Du 1er novembre au 14 février : 18h 
A noter : Les accès de l'entrée sud et du bois de Bordeaux ferment 15 minutes plus tôt.

Fermetures lors d'événements au stade Matmut Atlantique
Animaux de compagnie
Les chiens "non classés" sont autorisés tenus en laisse, de même que les chiens de seconde catégorie tenus en laisse et muselés.

Accès et Transports

Entrées (avec parking) : avenue du Golf, chemin de Pernon, cours Jules Ladoumègue, allée du Bois.
Accès en transport en commun ligne 37, arrêt Golf de Bordeaux.
Accès en vélo : depuis Bordeaux, l'accès peut se faire en longeant le vélodrome par la droite et en tournant à droite avant les terrains de foot.

Aménagements handicapés

Parc Floral : le carrefour des jardins du monde

Le Parc floral s'étend sur 33 hectares au nord de Bordeaux, au bord du lac. On y trouve : une collection de pivoines herbacées ou arbustives (65 variétés), de magnolias, d'iris (180 variétés sur un hectare), de rhododendrons (150 variétés). Une roseraie de 5 000 m2 où la rose conte son histoire de l'Antiquité à nos jours (479 variétés de roses anciennes, modernes ou anglaises)...
Mais aussi un torrent de montagne, plus vrai que nature avec ses rochers et ses galets de granit prélevés dans le Gave des Pyrénées. Et des jardins : de terre de Bruyère, d'azalées, de camélias. Jardins du monde aussi puisque onze villes jumelées avec Bordeaux y présentent le leur.
Entre 2005 et 2009, l'accès du parc a bénéficié d'importants aménagements : de la végétation a été plantée pour prolonger le parc sur un espace bitumé (parking), sans pour autant lui faire perdre sa vocation de lieu de stationnement automobile. Le principe de plantation préconisé par le paysagiste Michel Desvigne, à qui l'on doit la charte paysagère de la ville, a consisté à découper des bandes parallèles dans le bitume et à les planter d'arbres très serrés. Plus de 400 arbres, choisis parmi les essences du bocage (frènes, aulnes, trembles, chênes) donnent, en perspective, l'illusion de parcelles boisées.

Bois de Bordeaux

Le plus grand bois de la ville s'étend sur 87 ha auxquels s'ajoutent près de 50 hectares de prairies et d'étangs. La pêche et la chasse y sont interdites par arrêté municipal. Son espace peuplé d'essences forestières originaires d'Europe et d'Amérique du Nord, invite à la balade, au jogging, à la marche ou à la bicylette.
La cistude d'Europe
Ce bois est aménagé en suivant les préconisations du comité scientifique du bois de Bordeaux, qui rassemble différents experts de la conservation de la nature. Fruit de ce travail de conservation, une tortue protégée au niveau européen vit parmi les pièces d'eau. Il s'agit de la cistude d'Europe que vous aperceverez sans doute au cours d'une balade à travers les clairières et le sous-bois.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Vous souhaitez obtenir une réponse ?