GRÈVE DANS LES ÉCOLES LUNDI 20 JANVIER - MAJ : 17/01/2020, 15h30 ► La situation dans les établissements bordelais.

Au jardin en janvier

Au jardin en janvier
Chaque mois, la Maison du jardinier et de la nature en ville vous donne des conseils et astuces pour le jardin.

Les conseils du mois de janvier

La Maison du jardinier et de la nature en ville vous souhaite une excellente année 2020 ! Janvier reste un mois important au jardin. Voyons ce qu'il est possible de faire en ce moment.

Au potager

Si la plupart des récoltes d'hiver résistent au froid sans protection, il est toutefois conseillé de pailler votre sol pour les protéger en cas de fortes gelées. Utilisez un paillis de feuilles mortes ou de la paille, ce qui rendra l'arrachage d'autant plus facile si le sol est totalement gelé. Continuez les plantations d'ail, d'oignons jaunes et d'échalotes lorsque le temps le permet.
Attention : votre sol doit être très drainant sinon le risque de pourriture est important.
Semer par temps froid dans une terre trop humide conduit directement à l'échec.
Préférez une plantation en butte qui reste le moyen le plus efficace contre l'excès d'humidité.
Les engrais verts semés à l'automne ont pris soin de votre sol et ont bien protégé la terre de l'érosion ; il est temps de les incorporer pour le nourrir. Faucher la masse végétale, broyer les tiges les plus robustes et retourner l'ensemble avec une fourche bèche.

Au jardin d'ornement

Poursuivez les plantations d'arbres et arbustes les jours de beaux temps et lorsque la terre n'est pas gelée. Plantez les végétaux à racines nues en prenant soin d'habiller les racines et de les praliner pour assurer une meilleure reprise.
Le pralinage est l'action de plonger les racines dans un mélange d'argile, d'eau et de bouse de vache. Les rosiers en racine nue sont souvent de meilleure qualité et moins chers que ceux emballés avec une jolie photo.
Continuez les opérations de taille durant les belles journées ensoleillées et hors période de gel : éliminez les branches mortes ou malades des arbres et arbustes anciens. Privilégiez une taille douce qui laisse l'arbuste dans son port naturel sans oublier de lui supprimer les branches les plus anciennes qui feront de la place aux nouvelles.
La glycine doit être taillée pour favoriser sa prochaine fleuraison. Pour cela, rabattez tous les jeunes rameaux à 6 centimètres du vieux bois au-dessus d'un oeil. Gardez les branches charpentières qui constitues l'ossature décorative de la plante.

Au balcon

Il s'agit de l'une des périodes les plus calmes pour la plupart des balcons ou terrasses. Si ce n'est déjà fait, vérifiez la protection de vos pots et jardinières contre le froid et les courants d'air. En revanche, vous pouvez continuer à planter pour colorer vos balcons, des primevères ou des pensées qui seront accompagnées de bulbes printaniers comme les tulipes, les muscaris, les jacinthes ou les narcisses. Pour la beauté de leurs feuillages, ajoutez de petits lierres panachés, Heuchères ou choux décoratifs. Quelques graminées comme la fétuque bleue ou les carex, donnent un meilleur effet dans des pots en zinc par exemple.
Pensez à arroser vos plantes remisées à l'abri. Un arrosage tous les dix à quinze jours devrait suffire.

Au verger

Continuez les plantations d'arbustes à fruits rouges ou d'arbres fruitiers en conteneurs ou à racines nues hors période de gel et lorsque l'état du sol le permet. 
Faites un apport d'engrais bio complet comme le guano sous la couronne des pommiers, poiriers, pruniers déjà plantés, et ajoutez-y de la cendre de cheminée qui est très riche en potasse. Pensez à incorporer l'engrais à l'aide d'une griffe.
Afin de vous prémunir contre certains parasites, faites un traitement préventif à base d'huile de colza et de savon noir qui détruira les pontes des insectes (puceron) installées dans les écorces et la mousse. L'huile peut être utilisée pure en y incorporant deux à trois bouchons de savon.
Pratiquez la taille de formation des jeunes cerisiers haute tige et demi-tige en rabattant à une hauteur de 40 cm les rameaux principaux et en éclaircissant le coeur de la ramure.
Utilisez les chutes de taille pour faire des boutures.
Taillez également les pommiers ou les poiriers en sélectionnant les branches charpentière en rabattant les asters à 10 cm maximum et en laissant les bourgeons fleurs existants pour la fructification de l'année prochaine.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?