Au jardin en décembre

Au jardin en décembre
Chaque mois, la Maison du jardinier et de la nature en ville vous donne des conseils et astuces pour le jardin.

Les conseils du mois de décembre

Si les grands froids de l'hiver vous ont épargné le mois dernier, c'est sûrement en décembre qu'il va falloir s'en méfier.

Au potager

Protégez les légumes des gelées, paillez (avec des feuilles mortes ou de la paille) entre les rangs de laitues d'hiver, de poireaux et de légumes racines. Ne paillez pas les oignons, les échalotes et l'ail qui n'aiment pas les excès d'humidité. Pour vos futures tartes à la rhubarbe, un pied peut être planté et protégez-le contre les températures négatives avec un paillis.
Récoltez les légumes d'hiver, les poireaux, les choux, les brocolis et les choux de Bruxelles. Récoltez la mâche selon vos besoins : elle ne craint que les fortes gelées.
Travaillez avec la grelinette les terres argileuses : le gel fera le reste. Profitez-en pour y incorporer votre compost.
Rappel : si vous avez semé des engrais verts comme la moutarde ou la phacélie, le gel va les décomposer. Vous pourrez les enfouir superficiellement en fin d'hiver.
Pensez aux auxiliaires du jardin. Ne détruisez pas toutes les tiges creuses des fleurs, des sureaux ou de vos framboisiers qui traînent au jardin ; de nombreux insectes auxiliaires vont s'y installer pour hiberner. Encore mieux : construisez un mini hôtel à insectes avec différents logements pour accueillir ceux qui conviendront à coup sûr à nos amis.
La nuit tombe vite, profitez-en pour construire un nichoir ou une mangeoire à trémie : les mésanges, sitelles et autres oiseaux ne tarderont pas à venir prendre des forces pour combattre les nuits glaciales.

Au jardin d'ornement

Apportez du compost ou de l'engrais organique au pied de vos rosiers et autres arbustes à fleurs.
Poursuivez les plantations d'arbres et arbustes tant qu'il ne gèle pas.
Plantez les arbres à racines nues, les haies d'arbustes à feuillage caduc ou persistant si le temps le permet, ou, s'il fait trop mauvais, mettez-les en jauge en attendant des jours meilleurs.
Il est encore temps de planter les bulbes à floraison printanière si ce n'est pas déjà fait mais la floraison sera un peu décalée. Profitez des soldes tout en restant vigilants sur la qualité des bulbes proposés.
Continuez les opérations de taille durant les belles journées ensoleillées et hors période de gel.
Profitez-en pour bouturer saules, noisetiers ou arbustes d'ornement sur bois dormant en plantant des tiges de 25 centimètres de long en petit fagots dans une tranchée remplie de sable près d'un mur abrité. Vous obtiendrez des petits plants au printemps prochain.
Si votre jardin est planté de graminées, ne les taillez pas obligatoirement. Couvert de gelée blanche, elles décorent les massifs de formes variées et très intéressantes.

Au balcon

Si votre balcon est vide, confectionnez une potée d'hellébores ou de Skimmia du Japon, véronique, bruyère d'hiver...pour apporter couleurs et nature en ville.
Rapprochez vos pots et jardinières contre votre habitation pour qu'ils soient protégés contre le vent glacial.
Pensez au voile d'hivernage pour les balcons mal exposés qui reste relativement efficace pour les plantes que vous ne pouvez pas rentrer. Installez-le de bas en haut en isolant complètement la partie aérienne et le pot pour une isolation intégrale. Le voile a la particularité de protéger tout en laissant respirer la plante. Les pots, eux, doivent être calfeutré par un plastique bulle qui évitera que les racines gèlent.
Retirez toutes les coupelles sous les pots pour éviter une stagnation de l'eau au niveau des racines, qui risquerait alors de provoquer une asphyxie racinaire et qui serait bien plus préjudiciable que les gelées.

Au verger

Tout comme novembre était propice à la plantation des arbres fruitiers, décembre l'est aussi.
Veillez cependant à planter vos sujets en dehors des périodes de gel.
Décembre est le mois idéal pour la taille des arbres à pépins tels que pommiers et poiriers.
Profitez également de cette période pour tailler vos arbustes à petits fruits tels que groseilliers et cassissiers. L'entretien de vos arbres est essentiel en hiver pour qu'ils puissent retrouver leur pleine rigueur au printemps prochain.
Procédez à l'élimination des mousses sur leur tronc où se nichent bon nombre de parasites. Commencez également les traitements d'hiver avec de la bouillie bordelaise ou des huiles blanches qui sont autorisées en agriculture biologique.

Chroniques de la nature en ville

En décembre, si le hérisson ou les chauves-souris hibernent ce n'est pas le cas de l'écureuil roux. Pour faire face à la pénurie de ressources alimentaires, l'animal a pris soin tout l'automne de se constituer des réserves au moment où la nourriture était abondante. Vous l'avez peut-être vu faire, il creuse des cachettes et enfouit ses provisions. Ainsi, il enterre ce qu'il trouve en cette saison : glands, faînes, noisettes, noix… qu'il glane par ci par là, ainsi que des champignons séchés préalablement ! Comme il n'utilise pas tout, ou ne se souvient pas de toutes ses cachettes, il participe au repeuplement des arbres. Mais plus encore, étant donné qu'il se nourrit de nombreux champignons souterrains et les mélange à des graines en faisant ses réserves, il permettrait de "mycorhizer" les jeunes pousses et de disséminer ces champignons. Vous le verrez surtout en fin de matinée, c'est son pic d'activité en hiver. Et s'il fait vraiment trop mauvais, il peut rester dans son nid pendant plusieurs jours. Un nid assez large, d'une cinquantaine de centimètres, fait de branchage et garni de feuilles et de mousses.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?