Le comité de Réflexion sur la Traite des noirs

Denis Tillinac, Hugues Martin, Karfa Diallo,
Michel Figeac, Michèle Trime, Liliane Bernhard,
Pierre de Gaëtan Njikam
Le 18 juillet 2005, Hugues Martin, député-maire de Bordeaux, lançait le Comité de réflexion et de propositions sur la Traite des noirs à Bordeaux et confiait sa présidence à Denis Tillinac, journaliste et écrivain. Ce groupe d'experts et de personnalités était chargé de suggérer des propositions en vue de pérenniser notre devoir de mémoire. 

Le rapport remis par le Comité

Le 10 mai 2006, à l'occasion de la journée nationale de commémoration de l'abolition de l'esclavage et en présence de Patrick Chamoiseau, grande figure de la littérature antillaise, Denis Tillinac et les membres du Comité ont remis leur rapport officiel au maire de Bordeaux.

Téléchargement

  • Le rapport officiel du Comité de Réflexion et de Propositions sur la Traite des noirs à Bordeaux
    Document PDF - 87 Ko

Les membres du comité

Présidé par Denis Tillinac, journaliste, écrivain, président des éditions de la Table Ronde, le comité de Réflexion sur la Traite des Noirs à Bordeaux était composé de :

  • Cardinal Ricard, archevêque de Bordeaux ;
  • Claude Maman, grand rabbin de Bordeaux ;
  • Tareq Oubrou, imam de la Mosquée de Bordeaux ;
  • Liliane Bernhard, présidente du Conseil Presbytéral de l'Eglise Réformée de Bordeaux ;
  • Laurent Courbu, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Bordeaux ;
  • Dominique Sentagnes, président du Port Autonome de Bordeaux ;
  • Jacques de Cauna, historien ;
  • Michel Figeac, historien ;
  • Karfa Diallo, président de "DiversCités" ;
  • Docteur Guillaume Hyppolyte, consul d'Haïti ;
  • Agnès Vatican, conservatrice des Archives Municipales ;
  • Pierre de Gaëtan Njikam, en liaison avec le monde associatif ;
  • Michèle Trime, présidente de l'association "Flore la Négrière"

Denis Tillinac

Né en 1947 à Paris, Denis Tillinac est écrivain, journaliste et directeur des éditions de la Table Ronde. Depuis Spleen en Corrèze (1979), il a publié plus d’une vingtaine de livres. Il reçoit en 1983 le prix Roger-Nimier pour l’Eté anglais (Robert Laffont), le prix Kleber-Haedens en 1987 pour Maisons de famille (Robert Laffont), le prix Jacques-Chardonne pour La Corrèze et le Zambèze (Robert Laffont) en 1990 et le grand prix de Littérature sportive pour Rugby Blues (La Table Ronde, 1993).
Il est également l’auteur de plusieurs récits de voyage, dont Le Bar des palmistes (Arléa), qui retrace son périple en Guyane française. Et d’essais : Dernier verre au Danton (Laffont) et Les masques de l’éphémère (La Table Ronde).
Ancien conseiller du Président de la République Jacques Chirac pour la Francophonie, il a créé en juin 2001 une association, "Renaissance France Afrique", qui a pour objectif de nouer sur "des bases nouvelles, décomplexées et plus égalitaires", des liens avec les "élites émergeantes" du continent noir. Il participe également à la création d’une maison d’édition africaine.
Il est l’un des écrivains participant à l’opération "Portes d’Afrique".
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?