GRÈVE DANS LES ÉCOLES JEUDI 23 JANVIER - MAJ : 21/01/2020, 16h15 ► La situation dans les établissements bordelais.

Budget 2020 , les recettes

Recettes de fonctionnement : 395,73 M€

Budget - Recettes de fonctionnement
Pour financer ses besoins tant en fonctionnement qu'en investissement, la ville de Bordeaux va poursuivre la stratégie de financement conciliant une politique fiscale et tarifaire modérée, un financement par des ressources propres le plus dynamique possible (dans la limite néanmoins du maintien des co-financements des politiques municipales par nos partenaires institutionnels notamment) afin de contenir le besoin de financement par l'emprunt dans les seuils compatibles avec la contractualisation mais également une capacité d'investissement à moyen terme.

Dotations de l'État et recettes fiscales : 331,5 M€

Au sein des recettes réelles de fonctionnement, les recettes fiscales (et assimilées) représentent 72,3% et les dotations 16,3% soit 88,6 % des recettes de fonctionnement au global comme en 2019.

La fiscalité directe locale (236 M€)
A taux d'imposition inchangés, le produit des taxes foncières et d'habitation (y compris la taxe additionnelle à la taxe d'habitation sur les résidences secondaires) est inscrit au budget 2020 pour un montant de 238,65 M€, en augmentation de +1,5 %.
Malgré une baisse continue des dotations de l'Etat aux collectivités locales, la pression inhérente aux dépenses de centralité, notamment en matière culturelle et sportive, Bordeaux a stabilisé ses taux d'imposition sur la période 2015-2018 et a même diminué de 1 % son taux de taxes foncières sur les propriétés bâties en 2019.

La dotation de solidarité métropolitaine (10,33 M€)
En ce qui concerne la Dotation de solidarité métropolitaine, elle est estimée à 10,33 M€ pour 2020, soit un montant en progression de +4,4% (+0,45 M€) par rapport à 2019. Néanmoins, il faudra attendre de connaître l'évolution définitive des recettes de Bordeaux Métropole pour évaluer plus précisément son montant qui fera le cas échéant l'objet d'un ajustement au 2nd semestre 2020, comme tous les ans.

Les autres produits fiscaux (37,13 M€)
En matière de fiscalité indirecte, le produit attendu est quasi-stable (+1,1%) et est prévu à 37,13 M€ sous le seul effet de la progression attendue des recettes de prélèvement sur le produit des jeux du Casino selon les projections de l'exploitant et attestée par la trajectoire des recettes 2019.

Les dotations de l'État (45,34 M€)
  • La dotation globale de fonctionnement (36,03 M€) 
    La dotation globale de fonctionnement (DGF)  de  Bordeaux,  inscrite  pour  2020  à  36,03 M€, affiche une baisse de - 3,5 % (-1,26 M€ par rapport à 2019). Elle se compose de la dotation forfaitaire (34,52 M€) et de la dotation nationale de péréquation (1,51 M€).
    Pour rappel, en 2018 et en 2019, la Ville de Bordeaux a également perçu la dotation de solidarité urbaine et de cohésion sociale (DSU) car elle a été la dernière commune éligible. Ainsi, il n'est pas prévu au budget 2020 que la ville soit de nouveau éligible à la DSU.
  • Les allocations compensatrices (7,4 M€)
    Elles sont attendues à 7,4 M€ pour 2020, soit une hausse de 2 %.
  • Les autres dotations de l'Etat (1,91 M€)  
    Le produit regroupant les autres dotations (dotation globale de décentralisation (1,79 M€), dotation spéciale instituteurs et dotation pour les titres sécurisés (0,16 M€)) est attendu stable à 1,95 M€.

Recettes propres d'investissement : 28,68 M€

Pour 2020, les recettes propres de la section d'investissement s'élèveront à 28,68 M€ (pour 23,37 M€ en 2019), soit une progression de près de 23 % provenant notamment d'une inscription de subventions reçues et produits de cession plus importante.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?