Circuler à moto / en scooter

Pour sa propre sécurité, comme celle des autres usagers, le conducteur d'un deux-roues motorisé doit maintenir une vigilance élevée et anticiper la réaction des autres.

Les principales règles à suivre

  • N'empruntez pas les couloirs de bus, les bandes/pistes cyclables ainsi que les sas vélos, seuls les cyclistes y sont autorisés.
  • Dans une aire piétonne, seuls les véhicules nécessaires à la desserte de la zone sont autorisés à y circuler, à l'allure du pas (6 km/h), en cédant la priorité aux piétons. Sauf rares exceptions (scooters de livraison par exemple), les deux-roues motorisés ne sont donc pas autorisés à circuler dans une aire piétonne, et leur stationnement y est strictement interdit (place de la Comédie par exemple). Rien ne vous empêche en revanche de traverser à pied une aire piétonne en poussant votre scooter/moto.
Zone de rencontre
  • Dans une zone de rencontre, le piéton est prioritaire sur l'ensemble des véhicules et la vitesse est limitée à 20 km/h. La chaussée est à double sens pour les cyclistes, et la priorité à droite y est la règle générale. Les deux-roues motorisés doivent stationner sur les emplacements de stationnement matérialisés.
  • Dans une zone 30, la vitesse est limitée à 30 km/h. Le piéton circule sur les trottoirs mais est encouragé à traverser en tout point. La chaussée est à double sens pour les cyclistes, et la priorité à droite y est la règle générale.
  • Adoptez une conduite souple, et évitez les accélérations bruyantes qui pourraient gêner les riverains. Attention en particulier aux rues étroites, dans lesquelles le bruit est amplifié.
  • La remontée de files, souvent pratiquée lorsque la circulation est congestionnée, n'est à ce jour pas prévue par le code de la route.
    La circulation inter-files fait actuellement l'objet d'une expérimentation visant à autoriser cette pratique.
    Si vous décidez de remonter une file de véhicules, respectez quelques précautions indispensables :
    - assurez-vous qu'aucun panneau ni marquage au sol (comme une ligne blanche continue) n'interdit le dépassement ;
    - n'empruntez pas les couloirs de bus (accidents fréquents avec les véhicules changeant de direction) et les bandes cyclables, pour ne pas gêner la progression des cyclistes et leur imposer de respirer vos gaz d'échappement lorsque vous êtes arrêtés au feu rouge ;
    - adaptez votre allure à celle de la file doublée en conservant un écart de vitesses faible ;
    - anticipez la traversée des piétons, qui se faufilent entre les véhicules arrêtés et peuvent être surpris ou vous surprendre.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?