Restauration du pont de pierre

Le pont de pierre
En 2017, Bordeaux Métropole, propriétaire de cet ouvrage emblématique, a entrepris une opération de restauration globale sur plusieurs années.

Une opération d'envergure

2017-2018 : réparation et confortement des talus sous-fluviaux
Il s'agit de créer une carapace de protection des piles à l'aide de gabions, sur toute la longueur du pont, côté aval et côté amont. La pose de filets emmaillotés est destinés au comblement de fosses d'érosion situées à proximité des piles. Environ 26 000 tonnes de matériaux, sous forme de gabions, ont été ainsi immergés dans le lit de la Garonne.

Cette première phase de confortement des 16 piles du pont est terminée. Le coût de cette intervention est de 15 millions d'Euros.
Une levée de fonds, sous forme de mécénat a permis de contribuer à la préservation de cet édifice emblématique. Près de 435 000 € ont été collectés : 25 300 € de particuliers, 373 300 € d'entreprises et 35 300 € au titre de dons en nature et compétences (aide bénévole d’entreprises sur le chantier par exemple).


2019-2020 : restauration de l'ouvrage
Une restauration générale de l’ouvrage est prévue dans une deuxième étape, afin d’en assurer la pérennité. Les travaux devraient englober le renforcement des pieux des piles 7 à 16 (les piles 1 à 6 ont été confortées entre 1993 et 2003), la remise en état de la maçonnerie et la réfection de l’étanchéité.
 
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?