St Michel - Nansouty - St Genès

Projets portés par la Commission permanente de la Bastide

Nansouty - St Genès
La commission permanente du quartier a porté de nombreux projets tout au long de son mandat (2014-2017). Découvrez, dans cette page, 3 des projets qui ont vu le jour ou sont en phase de réalisation.

Bastide fait sa belle

  • Contexte : le groupe de travail "propreté et cadre de vie" de la commission permanente a souhaité en 2017 organiser une grande opération de mobilisation citoyenne autour de la propreté du quartier. La première édition de cet évènement ayant été un succès, une deuxième édition a été organisée le 22 septembre 2018. Accompagnés et équipés par les services de la Métropole, les habitants, commerçants, élus, acteurs du quartier et écoles, ont été invités à réaliser un nettoyage de printemps dans le quartier.
  • Objectifs : au-delà d'un "coup de propre" sur les points noirs du quartier, cette opération doit permettre la sensibilisation des habitants à la question du civisme et une responsabilisation quant à l'entretien de son pas de porte.
  • Propositions d'action : la commission permanente et le maire-adjoint de quartier ont sollicité les nombreuses structures et associations du quartier afin de mobiliser le plus grand nombre. Les partenaires mobilisés furent : Maison écocitoyenne de Bordeaux, Ekologeek. Jardin Botanique de Bordeaux, Zero Waste Bordeaux, des filles en vert, les détritivores, toutnetéco, Actes Elise Atlantique, carrefour Market, Yoyo, Surfrider foundation, écomégots.
  • Avancement du projet : la seconde édition de l'événement s'est tenue le samedi 22 septembre 2018.Les 80 participants ont été équipés place Calixte Camelle à 10h et se sont retrouvés au village des partenaires sur la promenade Edmond Géraud pour trier le fruit de leur collecte à 12h30. Après des ateliers animés par les différents partenaires, la matinée s'est achevée par un verre de l'amitié. Cette deuxième édition a permis de collecter 250kg de déchets, répartis en 7kg de papier/carton, 1kg gobelets (200 gobelets), 7kg canettes (467 canettes), 500g de plastique, 36 kg de verre (70 bouteilles) et 10kg cigarette (60.000 mégots). La commission permanente travaille actuellement à l'organisation d'une troisième édition en septembre 2019.

En téléchargement

A la reconquête des friches : atelier de fabrication de bombes à graines

  • Contexte : dans le cadre de sa thématique "environnement et cadre de vie", la commission permanente du quartier a souhaité mener une démarche globale sur les friches et les espaces délaissés qui sont nombreux à la Bastide. Une des actions menées a consisté en la réalisation de "bombes à graines", en collaboration avec le Jardin botanique.
    Le concept de guérilla jardinière a vu le jour à New-York en 1973, lancé par des habitants soucieux de réintroduire nature et beauté au sein des espaces déshérités de la ville. Petit à petit, une technique de fabrication des "bombes de graines" s'est imposée largement inspirée par la pratique de l'enrobage des graines de riz dans de l'argile, créée par le Japonais Masanobu Fukuoka, père de la permaculture.
  • Objectifs : grâce au fleurissement des friches et des espaces délaissés, il s'agit de réinvestir ces espaces et mobiliser l'intérêt des habitants.
  • Propositions d'action : la fabrication de chaque bombe consiste en un mélange d'argile, de terre et de graines de fleurs endémiques récoltées par le Jardin botanique dans les friches du quartier. Chaque conseiller a pu repartir avec sa "bombe à graines" qu'il a lancé dans une friche près de chez lui, préalablement repérée par une cartographie  des friches et délaissés. Cette démarche pourra être reproduite à chaque saison.
  • Avancement du projet : le premier atelier "Bombes à graines" s'est tenu en septembre 2016.
Ce projet s'inscrit dans l'axe 2 et 4 du Pacte de cohésion sociale et territoriale.

Liaison Parc aux angéliques / Plaine des sports - circulation sur le pont Saint-Jean

Il s'agit de faciliter l'accès et la traversée du pont Saint-Jean par les cyclistes et les piétons, de créer un lien entre le Parc aux angéliques et le Parc des sports Saint-Michel séparés par la Garonne.
  • Contexte : le pont Saint-Jean qui relie le quartier de la Bastide et celui de Bordeaux Sud connaît essentiellement un usage automobile et les circulations douces y sont particulièrement difficiles et dangereuses.
  • Objectifs : 
    • Désenclaver, décloisonner, améliorer la relation du quartier à la ville
    • Avant la réalisation du projet Euratlantique qui va notamment  redessiner les accès et les circulations sur le pont, créer un aménagement temporaire pour faciliter les modes de déplacements doux.
  • Propositions d'action : 
    • Elaboration d'un plan de circulation piéton et cyclable
    • Mise en place de panneaux et signalétiques informant les piétons et cyclistes sur la possibilité d'emprunter le pont Saint-Jean depuis le pont de pierre
    • Mise en place d'un escalier provisoire rive gauche, pour faciliter la descente piétonne, réduire la durée et la distance du parcours.
  • Avancement du projet : après réalisation d'un diagnostic en marchant puis d'un diagnostic cycliste, le projet a été présenté à la commission permanente de Bordeaux Sud qui souhaite y être associée. La mise en place avec Bordeaux Euratlantique d'un plan de circulation douce temporaire permettant d'assurer et de faciliter les flux pendant toute la durée des travaux est envisagée dès 2017.
Ce projet s'inscrit dans l'axe 4 du Pacte de cohésion sociale et territoriale.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?