Retour de Miss Fanny au Muséum d'histoire naturelle

La mascotte du Muséum d'histoire naturelle de Bordeaux, une éléphante d'Asie naturalisée, a retrouvé le hall d'entrée de l'Hôtel de Lisleferme au Jardin public. Elle y accueillera le public à la réouverture du Museum au printemps prochain.

Après l'accrochage de la Baleine bleue en juillet dernier, Miss Fanny est le deuxième grand mammifère à réintégrer le Muséum de Bordeaux rénové, après un séjour au Centre de conservation des collections situé à Bordeaux Maritime.

Symbole du Muséum
Cette éléphante d'Asie a vécu au 19e siècle dans une ménagerie. L'hiver à Marmande, le printemps à Bordeaux, elle était exposée aux yeux des visiteurs et mourut dans sa cage, place des Quinconces en mars 1892. Achetée par le professeur Fallot alors conservateur du Muséum, elle fut transportée dans un centre d'équarrissage avant d'être installée en mai 1892 au pied de l'escalier d'entrée du Muséum qu'elle n'a plus quitté. Pour son centenaire, en 1993, en perspective de la grande fête organisée en son honneur, elle avait bénéficié sur place d'une grande opération de restauration.
Les "mensurations" de Miss Fanny :
  • largeur 1,35 m
  • hauteur 3,30 m
  • longueur 3,75 m.

Hommage à Miss Fanny
Conçue par le studio graphique de la ville de Bordeaux, la nouvelle identité du Muséum d'Histoire naturelle de Bordeaux rend hommage à Miss Fanny avec un "M" comme deux trompes entrelacées. L'animal est donc désormais la signature déclinée sur tous les documents émanant du Muséum d'histoire naturelle de Bordeaux.
> En savoir plus
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?