La Garonne commence ici : préservons l'eau

Bordeaux Métropole lance une campagne de sensibilisation au parcours des déchets jetés dans la rue, jusqu'à la Garonne. Une dizaine de plaques en fonte portant le message "Ne rien jeter, la Garonne commence ici" seront installées cet été. Elles seront associées au projet artistique "Regards de chaussée" de Charlie Devier, qui transforme les plaques d'égouts en oeuvres d'art.
Préservons l'eau
Regards de chaussée

Halte aux déchets sauvages

Avec près de 4200 km, Bordeaux Métropole dispose d'un des plus grands réseaux d'assainissement de France. Ce système complexe constitué de canalisations, de stations de pompage et de bassins de retenue oriente les eaux pluviales soit vers une station d'épuration, soit vers le milieu naturel. A Bordeaux, ce milieu naturel n'est autre que la Garonne, qui borde la métropole bordelaise avant de rejoindre l'estuaire et l'océan.
C'est pour cela que jeter dans la rue, c'est jeter dans la nature. Afin de préserver ces milieux naturels, faites un geste simple : jetez les déchets dans les poubelles prévues à cet effet !

Petit déchet, gros dégâts

  • Un mégot de cigarette pollue 500 litres d'eau et contient plus de 2500 substances toxiques
  • 200 millions de mégots sont jetés par terre à Bordeaux tous les ans
  • Douze années sont nécessaires pour qu'un mégot se dégrade

Ouvrez grands vos yeux

La Garonne commence ici : préservons l'eau
Bordeaux Métropole dévoilera les avaloirs en quatre temps, de juin à septembre :
  • Depuis le 26 juin, aux abords de la rue Judaïque et de la place du marché des Chartrons
  • A partir du 4 juillet, aux abords de la place Fernand Lafargue
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?