Enquête sur les violences sexistes et sexuelles

L'État (Direction Régionale aux Droits des Femmes et à l'égalité) et la Région Nouvelle- Aquitaine souhaitent interroger les habitantes et les habitants du territoire sur les violences intrafamiliales survenues avant ou durant la période de confinement due à la crise sanitaire.
Enquête sur les violences sexistes et sexuelles

L'enquête

Menée par l'association de recherche et d'étude sur la santé, la ville et les inégalités - ARESVI - une enquête a donc été créée pour permettre de mieux appréhender ces violences. Elle est disponible jusqu'au 31 juillet et les résultats seront publiés en septembre 2020.

Si vous avez été témoin ou victime de ces violences, n'hésitez pas à répondre à ce questionnaire anonyme, traité par des chercheurs en toute confidentialité. Cela ne vous prendra pas plus de 10 minutes et votre participation est importante !

Des solutions pour agir

Par ailleurs, victime ou témoin, plusieurs solutions sont à votre disposition pour agir.
  • Par téléphone                                                                                             
    • 3919, numéro national sur les violences faites aux femmes
    • 119, numéro national Enfance en danger
    • 17, en cas d'urgence, police nationale, 24h/24, 7J/7
  • Par sms : 114 pour alerter la police nationale 24h/24, 7J/7
  • Sur internet : 
  • Par courrier électronique : victime-bordeaux@interieur.gouv.fr, le bureau d'aide aux victimes du commissariat de Bordeaux
  • Vous pouvez également en parler à votre pharmacien. Tous les pharmaciens se mobilisent pour aider, victime ou témoin.
Le gouvernement a  également mis en place un numéro d'écoute pour prévenir les violences.
Besoin d'une aide ou d'un soutien psychologique ? Contactez le 08 019 019 11.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?