Les sirènes d'alerte de Bordeaux

Chaque premier mercredi du mois à 12h ont lieu les essais des sirènes d'alerte à la population à Bordeaux.
L'alerte par sirène est destinée à prévenir de l'imminence d'une situation mettant en jeu la sécurité de la population.
Cela permet de prendre immédiatement les mesures de protection nécessaires.
Une alerte peut être déclenchée pour signaler un nuage toxique ou explosif, un risque radioactif, une menace d'agression aérienne, certains risques naturels comme les inondations.
Les sirènes peuvent être déclenchées par le ministre de l'Intérieur dans toutes les villes de France, le préfet ou le maire de la commune, dans les cas nécessitant une mise à l'abri immédiate.

La Ville de Bordeaux est hors système SAIP (sirènes pilotées par la Préfecture de Gironde). Il s'agit des sirènes du maire pour alerter ses populations en cas de catastrophe naturelles ou technologiques.

Le son des sirènes

Le signal national d'alerte se compose d'un son modulé, montant et descendant, de trois séquences d'une minute et quarante et une secondes, séparées par un intervalle de cinq secondes.
La fin de l'alerte est annoncée par un signal continu de 30 secondes.


Comment réagir en cas d'alerte ?

En cas d'alerte, vous devez vous mettre le plus rapidement possible en sécurité et faciliter l'action des secours. Par défaut, rejoignez un bâtiment afin de vous protéger et vous informer sur la nature exacte de la crise. En fonction des situations, les autorités vous indiqueront la conduite à tenir : se protéger dans un bâtiment ou évacuer la zone dangereuse.

Moyens d'informations en cas de crise :

Ce qu'il ne faut pas faire

Ne restez pas dans un véhicule.
Il faut libérer les voies de circulation pour faciliter l'action des secours. Un véhicule donne une fausse impression de sécurité. En cas d'inondation par exemple, 30 cm d'eau suffisent pour emporter une voiture et elle ne résiste pas à la chute d'un arbre.

Ne restez pas près des fenêtres.
Certaines circonstances (comme des explosions, des vents violents) peuvent briser les vitres et blesser les personnes à proximité.

N'ouvrez pas les fenêtres pour savoir ce qui se passe dehors.
Le signal d'alerte peut être déclenché en raison d'une pollution de l'air (nuage toxique, etc.). Le confinement est alors indispensable pour se protéger.

N'allumez pas une quelconque flamme.
Une pollution de l'air (nuage toxique, produits chimiques) peut-être inflammable. Ne prenez pas le risque de déclencher une explosion tant que la nature du danger n'est pas parfaitement identifiée.

Ne quittez pas votre abri sans consigne des autorités.
Le signal d'alerte a pour objectif de mettre la population en sécurité. Tant que l'alerte n'est pas levée (son continu de sirène de 30 secondes), quitter l'abri vous expose au danger.

Ne prenez pas l'ascenseur.
Les évènements climatiques peuvent entraîner des coupures d'électricité et des pannes d'ascenseur. Les personnes s'y trouvant risqueraient donc d'y être piégées.

Ne revenez pas sur vos pas.
En général et notamment en cas d'inondation ou de rupture de barrage, ne revenez jamais en arrière, les phénomènes rapides peuvent vous piéger et vous pouvez vous retrouver en danger, au milieu des eaux, par exemple.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?