Une amélioration des dispositifs règlementaires

Au-delà de la grande façade des quais, la ville de Bordeaux se distingue par la valeur patrimoniale de son centre historique et des quartiers résidentiels qui l'entourent. Ils sont constitués d'ensembles d'architectures composant la ville de pierre, reconnue aujourd'hui comme référence du paysage urbain d'agglomération.
Les architectures compactes et denses à proximité du centre historique contrastent avec les îlots jardins de sa périphérie.
Les maisons à entrepôt du 18e siècle caractérisent les quartiers négociants (Saint-Michel, les Chartons) tout comme les nombreuses maisons de rapport ou les hôtels particuliers de Saint-Seurin ou Sainte-Eulalie.
Les espaces publics prestigieux présentent des ensembles uniformes issues d'architectures à programme : Chartrons, Gambetta, Quinconces, Victoire ou Capucins.
Echoppes et maisons à étages caractérisent l'ensemble des quartiers périphériques : des modestes échoppes de La Bastide, Nansouty, Simiot, du Sacré-Cœur ou de Bacalan, aux architectures éclectiques et Art Déco de Saint-Genès, du stade Chaban Delmas ou du Parc bordelais.

Les enjeux

Un cadre de vie de qualité à transmettre aux générations futures
Face à la nécessité de limiter l'étalement urbain, la ville de pierre présente une densité bâtie efficace et offre une grande diversité de logements collectifs ou individuels, le plus souvent avec jardin. Ce cadre de vie doit être préservé pour les habitants actuels mais aussi pour les générations futures.

Faire évoluer pour préserver
Conserver le patrimoine, c'est savoir l'entretenir et le transformer pour l'adapter à de nouveaux modes de vie.
Le défi de la création architecturale et urbaine consiste alors à maintenir une densification mesurée et à transformer et renouveler la ville dans le respect de son héritage architectural et urbain.

Prendre en compte les particularités de chaque immeuble, de chaque rue et de chaque îlot
Les règles d'urbanisme doivent permettre à chacun de participer à la transformation de la ville dans le respect des particularités qui font tout son intérêt.
Elles répondront aux besoins de transformations et de renouvellement qui varient selon l'occupation du cœur d'îlot, le gabarit de la rue ou la qualité patrimoniale des architectures et des ensembles urbains.

Principes généraux

Patrimoine et création architecturale, préservation et mutation ne s'opposent pas nécessairement.
La modification du plan local d'urbanisme engagée par la mission recensement consiste à :
  • repérer les éléments d'intérêt qui forment un paysage urbain de qualité
  • établir des règles favorisant l'évolution de la ville en préservant la qualité de vie offerte par ce paysage

L'évolution de la ville et l'adaptation des bâtiments existants aux nouveaux modes de vie sont nécessaires à leur préservation. Toutefois, il n'y a pas de solution unique qui vaudrait pour toutes les formes d'architectures ou pour toutes les situations urbaines : la richesse et la diversité des ensembles urbains et des architectures imposent une réglementation adaptée à chaque situation.

Les possibilités de transformation et d'évolution des architectures sont définies dans le futur règlement de manière à mettre en valeur l'existant et à améliorer les éléments dégradés.
Les mesures de préservation concernent les modalités d'occupation du sol, de desserte, d'implantation, de hauteurs, de stationnement et d'aménagement des espaces libres et ne se limitent pas à des dispositions architecturales orientées vers la sauvegarde d'édifices isolés. Elles doivent également encadrer l'insertion d'architectures contemporaines dans la ville ancienne.
Les règles de constructibilité sont déclinées sur un document graphique et adaptées à chaque terrain et à chaque édifice. Elles prennent en compte la nature de chaque îlot et de chaque rue de manière à conserver la contiguïté des jardins intérieurs ainsi que le paysage des rues.
C'est en quelque sorte un PLU sur mesure et chacun pourra disposer d'un document indiquant les parties de son terrain qui sont constructibles et celles réservées aux espaces verts.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?