urbanisme

Pont Simone Veil

Pont Simone Veil - Bordeaux Euratlantique
Sans pont, Bordeaux a vécu longtemps coupée en deux avec un développement prédominant de la rive gauche. Malgré la construction du pont levant Jacques Chaban Delmas, le déficit de franchissement demeure puisque l'agglomération bordelaise n'est dotée que de cinq ponts, dont un réservé au trafic ferroviaire.
Le franchissement Simone Veil, dans le prolongement du boulevard Jean-Jacques Bosc, s'inscrit pleinement dans le projet d'aménagement de Bordeaux Euratlantique.

Actualité du projet

23 octobre 2017 - Début des travaux rive gauche
Ces travaux préparatoires à la construction du pont consistent, dans un premier temps, à organiser la mise en place d'une emprise de chantier entre les deux voies de l'A 631, juste en amont du giratoire JJ. Bosc. Ces premiers travaux s'étaleront jusqu'en juin 2018, pour permettre la mise en service des voies déportées de l'A 631 et la libération des emprises nécessaires à la construction du pont.

Juillet 2017 - Sélection du groupement d'entreprise pour construire le pont
La commission d'appels d'offres de Bordeaux Métropole retenu le groupement des entreprises Razel-Bec (mandataire), Fayat TP, ETPO, Baudin Chateauneuf, Barbot CM, Sefi-Intrafor, pour la construction du futur pont Jean-Jacques Bosc. Le montant de l'offre retenue s'élève à 83 850 000 € TTC.

Mars 2017Le projet déclaré d'utilité publique. 
Le préfet de Gironde a signé l'arrêté de déclaration d'utilité publique relatif à la réalisation du pont. Il a également signé l'arrêté d'autorisation des travaux soumis à la loi sur l'eau. Bordeaux Métropole peut désormais démarrer les premiers travaux : dégagement des emprises, préparation du sol… Le chantier de réalisation de la structure du pont devrait débuter fin 2017.

Octobre / novembre 2016 - Enquête publique.
Une enquête publique a été conduite auprès du public pour la réalisation du pont et de ses raccordements, sur les communes de Bordeaux, Bègles et Floirac.

Décembre 2013 - Choix de l'architecte.
Après une longue séquence de concertation et un concours de conception, la Communauté Urbaine de Bordeaux a choisi à l'unanimité de confier le projet à OMA-Architectes (Rotterdam - Pays Bas) avec Rem Khoolaas à sa tête, signature des plus prestigieuses et prix Pritzker en 2000.

Le projet OMA - Architectes

Outre les espaces réservés aux piétons et cyclistes, ce pont doit accueillir une voie par sens dédiée à un transport en commun en site propre, une voie par sens affectée aux véhicules légers et poids lourds et un espace par sens dévolu aux modes de déplacements collectifs ou alternatifs.
Le pont d'OMA - Architectes est conçu comme une grande dalle, de 545 m de long et 44 m de large. La dalle est portée par une structure en caissons métalliques à 9 travées. La répartition des espaces de circulation laisse place à un grand espace de déambulation de 15 m de large. Au niveau des berges, le pont se raccorde directement sur les rives via de grands espaces publics.


Repères

Etat du projet : en cours
Début du chantier : début 2017 (préparation des terrains rive droite).
Fin du chantier : été 2020. 
Nature du programme : construction
Montant des travaux : 84 M€ TTC.
Financements : État et collectivités territoriales 
Maîtrise d'ouvrage : Bordeaux Métropole
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?