Le Parc aux angéliques

Situé sur d'anciens terrains rachetés par la ville de Bordeaux au port autonome, le Parc aux angéliques est en cours de réalisation sur la rive droite de la Garonne. Il va progressivement conquérir les berges jusqu'en 2017 pour rejoindre le pont Chaban-Delmas et achever une boucle reliant les deux rives avec le pont de pierre. Les travaux se déroulent au fur et à mesure de la libération des terrains par les entreprises, au terme de leur autorisation d'occupation temporaire.

Le projet

Les arbres sont des éléments clés de la structure du Parc aux angéliques. Ils sont plantés en bandes perpendiculaires à la Garonne, accompagnées de cheminements verts. Le paysagiste Michel Desvigne a prévu la réintroduction de 45 000 plantes appartenant à des espèces indigènes, dont des frênes, des érables, des merisiers, des charmes.

De vastes prairies rustiques ou fleuries ont été aménagées pour accueillir les promeneurs aux beaux jours. Les eaux de ruissellement sont directement renvoyées vers ces parties plantées pour éviter de venir surcharger le réseau d'assainissement.

La voie pavée existante est conservée. Future voie traversante du parc, elle sera doublée d'une piste plane apte à recevoir les personnes à mobilité réduite et accompagnée d'un éclairage public. Enfin, l'accès aux pontons sur la Garonne est maintenu, pour accueillir une éventuelle navette fluviale.

Développement durable

Le Parc aux angéliques se veut exemplaire en terme de développement durable.
  • il intègrera naturellement le site classé Natura 2000
  • les berges seront intouchées
  • les bâtiments existants seront démontés
  • l'espace rendu à la végétation contribuera à la prévention des risques d'inondations en créant des zones permettant un stockage provisoire de l'eau
  • la gestion de l'eau sera optimisée, une désimperméabilisation maximale des sols est prévue de façon à favoriser l'infiltration sur le site
  • l'utilisation de végétaux indigènes adaptés au sol et au climat ne nécessitera, une fois la reprise assurée, que très peu d'arrosage en évitant l'utilisation de produits phytosanitaires.

Repères

Etat du projet : en cours
Localisation : berges de la rive droite (La Bastide)
Début du chantier : fin 2010
Fin du chantier : 2017
Nature du programme : réaménagement / agrandissement
Montant des travaux : 6 490 334€
Financements : Ville de Bordeaux, Union européenne (FEDER), Conseil régional, Conseil départemental, Bordeaux Métropole
Maître d'œuvre : Ville de Bordeaux
Maîtrise d'ouvrage : Ville de Bordeaux et Agence Michel Desvigne (assistant MO)
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Vous souhaitez obtenir une réponse ?