Agenda 21 et Plan climat énergie territorial

Face aux conséquences de nos modes passés de développement, le temps est venu de réparer et corriger. Nous devons changer nos comportements individuels et collectifs et nous engager sur la voie du développement durable. Cette évolution indispensable de nos modes de consommation, d'habiter ou de nous déplacer ne peut se faire que grâce à une méthode, des engagements, une évaluation. C'est dans ce sens que le Sommet de la Terre de Rio a institué en 1992 l'Agenda 21. Les pays, les collectivités territoriales, les entreprises, les associations jusqu'aux familles, tous ont été invités à définir un programme d'action pour le 21e siècle. Son objectif : préserver la planète, économiser ses ressources et offrir à chacun des conditions de vie dignes et équitables.

En décembre 2008, le conseil municipal de Bordeaux a adopté son premier Agenda 21 et son premier Plan climat énergie territorial (PCET). Au moment de leur création, ces deux programmes s'appuyaient sur différents diagnostics (bilan carbone, bilan de la charte municipale d'écologie urbaine, etc.) et sur une large consultation des Bordelais (18 000 personnes issues du monde économique, associatif ou de la société civile).

Le dispositif de suivi de ces programmes a permis à la municipalité d'expérimenter les 260 mesures qui les constituaient, de les évaluer et de les adapter, au bénéfice des Bordelais autant que pour ses propres services.

En 2011, un bilan triennal sur la question spécifique du climat et de l'énergie et un nouveau bilan carbone montraient que si les émissions de gaz à effets de serre semblaient se stabiliser sur le territoire, le point d'inflexion espéré à la baisse n'était pas encore atteint. Bordeaux décidait alors d'actualiser son PCET. Reconnu par le label Européen Cit'ergie, ce nouveau plan d'actions 2012-2016 a pour ambition d'inscrire Bordeaux sur la voie de la transition énergétique de façon encore plus volontaire.

La qualité de son engagement a permis à Bordeaux de devenir ville pilote du référentiel national des Agendas 21 puis ville-test du cadre européen de la ville durable. Les actions menées ont été reconnues à trois reprises par les Rubans du développement durable.

Après cinq années d'exercice, le premier Agenda 21 de Bordeaux arrivait à son terme fin 2014. Il est apparu utile de réaliser un bilan exhaustif 2009-2013, préfigurant ainsi la refonte du nouvel Agenda 21 au travers de l'évolution régionale, nationale ou internationale de chacun de ses sept thèmes.

Bilan 2009-2013 Agenda 21 et PCET de Bordeaux

En téléchargement

Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Vous souhaitez obtenir une réponse ?