Commission de réflexion sur la traite négrière et l'esclavage

La ville de Bordeaux a mis en place en 2005 une première commission sur la mémoire de l'esclavage présidée par Denis Tillinac, journaliste et écrivain. Après la remise de son rapport officiel, Alain Juppé a souhaité que Bordeaux puisse aller plus loin dans le travail de mémoire et que des propositions lui soient faites en ce sens par une nouvelle commission de réflexion sur la traite négrière et l'esclavage qu'il a installée en 2016.
Commission de réflexion sur la traite négrière et l'esclavage
Le 3 mai 2018, la commission de réflexion sur la traite négrière et l'esclavage a remis son rapport au maire de Bordeaux
Cette commission, composée de représentants du monde de la recherche et d'institutions a réalisé une enquête en ligne à laquelle ont répondu plus de 1000 personnes, et a procédé à 42 auditions. Elle a remis son rapport à Alain Juppé le 3 mai 2018 à l'occasion de l'ouverture de la Semaine de la mémoire.

Pour aller plus loin

Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?