GRÈVE DANS LES ÉCOLES MARDILa situation dans les établissements bordelais
Centre

Tour Pey-Berland

Centre ville
Propriété de l'Etat, la Tour Pey-Berland à Bordeaux est l'un des quatre sites et monuments en Gironde pour lesquels le Centre des monuments nationaux, établissement public sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication, assure l'ouverture au public et la mise en valeur.
Horaires
Ouvert
  • Du 2 janvier au 31 mai du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30
  • Du 1er juin au 30 septembre du mardi au dimanche de 10h à 13h15 et de 14h à 18h
  • Du 1er octobre au 31 décembre du mardi au dimanche de 10h à 12h30 et de 14h à 17h30
Dernière visite 30 min avant la fermeture.
Capacité du monument limitée à 19 personnes en simultané.

Fermé
  • Tous les lundis
  • Les jours fériés : 1er janvier, 1er mai et 25 décembre
Adresse
Tour Pey-Berland - Place Pey-Berland - 33000 Bordeaux
Aménagements handicapés

Restaurée en 2002-2003

Ce monument emblématique de Bordeaux, qui accueille environ 40 000 visiteurs par an, offre un panorama unique sur la ville de pierre, inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Elle est accessible uniquement par escaliers ; 231 marches conduisent à la 2e terrasse.

Tour campanile édifiée au 15e siècle et achevée vers 1500 dans un style gothique rayonnant, la Tour Pey-Berland, qui abrite quatre cloches, constitue le clocher de la cathédrale. Elle a connu une histoire mouvementée : découronnée par un ouragan puis par la foudre, sous l'Ancien régime, elle a été vendue comme bien national à la Révolution et a abrité une fabrique de plomb de chasse. Rachetée par l'Etat en 1850, elle a été sauvée de la ruine par une restauration complétée d'une reconstruction de la flèche, couronnée d'une Vierge en 1863 par la volonté du cardinal Donnet, contre l'avis de la commission supérieure des monuments historiques de l'époque.

La Tour Pey-Berland a bénéficié d'une importante campagne de restauration en 2002-2003, intégralement financée par l'Etat (Ministère de la Culture et de la Communication) pour un montant de 18 MF, soit 2,744 millions d'euros.

En 2010 la Tour Pey-Berland a fait l'objet de travaux de protection permettant d'apporter une réponse d'urgence au risque de chute intentionnelle de personnes. Un filet de sécurité formant un couloir de protection a été installé sur chacune des deux terrasses accessibles au public.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?