Saison Street Art

Saison Street Art
Depuis 2016, Bordeaux soutient le street art à travers l'organisation d'une saison annuelle dédié à l'art urbain et des commandes artistiques ponctuelles dans la ville.

Une trentaine de fresques ont ainsi pu être réalisées, l'espace public constituant un formidable terrain de jeu pour les artistes urbain qui utilisent la ville comme support de création et déploient toute la richesse de leur univers graphique et artistique.
Bordeaux abrite des artistes et des associations qui s'investissent tout au long de l'année dans le partage de cet art dans le respect des règles de vie commune au sein de la cité.

Pôle Magnetic, fondé par Pierre Lecaroz en 2013, met en oeuvre des résidences d'artistes internationaux, conçoit des actions de médiation, et produit de nombreux projets artistiques dans le domaine du street art. Le MUR, place Avisseau, présente chaque mois une oeuvre éphémère, tandis que le Magnetic Art Lab, galerie dédiée au street art, défend cette scène artistique par la présentation d'expositions collectives.

L'Irrégulière propose des parcours à travers la ville à la découverte des oeuvres d'art urbain, et produit des fresques à travers la ville.

Alchimist organise depuis 2016 à Bordeaux et dans la métropole un festival estival et nomade consacré au street art, Shake well, rassemblant une centaine d'artistes partageant leur pratique avec tous les publics.  

En 2018, la Base sous-marine de Bordeaux présente Légendes urbaines, une exposition conviant une dizaine d'artistes de Bordeaux et de France, sous le commissariat de Pierre Lecaroz et Nicolas Laugero-Lasserre (Fluctuat, Art 42) à investir les murs de la Base pour réaliser des fresques et installations inédites et éphémères. Les bordelais Stéphane Carricondo (9e concept), Aerosept, Rouge, Monkey Bird, Charles Foussard, Nasti, ARDPG, investissent le lieu et témoigne de la vivacité et de la richesse du mouvement.

Dans la ville, sont également visibles les oeuvres des bordelais Delphine Delas, A-MO, Alber, Jean-Luc Feugeas, Darry Perier, Kendo, Jean Rooble, Mika, Odeg, Blade, le coktail, Mas, Velvet Csx, Monsieur Poulet, Möka, EPIS, Trakt et d'autres encore.

En 2019, à l'occasion de la saison culturelle de Bordeaux Liberté ! Bordeaux 2019, la ville invite Gonzalo Borondo à investir le temple des Chartrons fermé au public depuis 50 ans. "Merci", oeuvre emblématique de cette figure de l'art urbain, marque un nouveau tournant dans la place fait par la ville au street art.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?