Base sous-marine : histoire et projets

Histoire du lieu

La Base sous-marine de Bordeaux est l'une des cinq bases construites à l'initiative de la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) sur le littoral atlantique français. Conçue pour perdurer des siècles, la Base sous-marine venait alors compléter le "Mur de l'Atlantique", vaste complexe défensif en bordure du littoral. Durant 22 mois, de septembre 1941 à juin 1943, près de 6500 ouvriers français et étrangers ont travaillé à la construction de ce bâtiment de guerre composé de 11 alvéoles (4 bassins à flot et 7 bassins asséchables), capables d'accueillir quinze grands sous-marins, et d'une tour bunker abritant des bureaux, des magasins et des ateliers. L'ensemble du bâtiment est couvert d'un toit en béton armé de plus de 5 mètres d'épaisseur, renforcé en 1943 par un dispositif de pare-bombes, une structure dite "Fangrost", capable de provoquer l'explosion d'une bombe avant d'atteindre la première dalle du toit.
Achevé le U-Bunker de Bordeaux a une longueur de 235 mètres, une largeur de près de 160 mètres et une hauteur moyenne de 19 mètres, pour une superficie globale de plus de 41 000m2. Le volume total du béton utilisé s'élève à près de 600 000 m3.

Jusqu'en août 1944, plus de 45 sous-marins y font escale et relâche. Le 25 août 1944, juste avant la libération de Bordeaux, toutes les installations, les portes, le matériel et le machines sont dynamités et les sous-marins hors service sabotés.

La Base sous-marine aujourd'hui

La base 3 en 1
Située au coeur du quartier des Bassins à Flots dont le ré-aménagement a été confié à l'architecte-urbaniste Nicolas Michelin, la Base sous-marine s'oriente vers un projet culturel global et ambitieux, "la Base 3 en 1" visant à terme l'exploitation des 41 000 m2 du bâtiment contre 3000 actuellement.

Annexe : équipement culturel municipal
Alvéoles 1 à 4 : espace confié par Délégation de service public (DSP) à la Société Culturespaces
Alvéoles 5 à 11 : appel à projet à venir (lieu d'exposition, de réception)
Programmation culturelle des espaces d'exposition gérés par la ville de Bordeaux
La ville de Bordeaux développe dans les espaces d'exposition une programmation artistique résolument tournée vers les formes émergentes et emblématiques de la création contemporaine.
Les espaces d'expositions de la Base sous-marine sont temporairement fermés. 
Les Bassins de Lumières investiront quant à eux les quatre premières alvéoles. Les alvéoles 7 à 11, ainsi que le toit, feront l'objet cette année d'un Appel à Manifestation d'Intérêt à vocation économique et culturelle pour accueillir une troisième entité.
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?