INCENDIE - 25/05/2019, 21h - Un important incendie s'est déclaré en début de soirée dans plusieurs immeubles situés rue Férrère. Les résidents concernés sont invités à se rendre à l'accueil mis en place au CAPC musée d'art contemporain.

Coclico : tous acteurs d'un bon climat scolaire

Fin 2018, la Ville a lancé Coclico : élaboré en lien avec l'Éducation nationale, ce dispositif inédit invite l'ensemble des acteurs de la communauté éducative à partager expériences et solutions nouvelles pour optimiser le climat scolaire dans les écoles bordelaises.
À Bordeaux, plus de 860 agents municipaux accompagnent au quotidien les enseignants, afin de garantir aux écoliers les meilleures conditions d'accueil et d'apprentissage possibles.

Boîtes à idées

Au-delà des dispositifs classiques, le personnel encadrant a également recours à des solutions inventives, lorsqu'il s'agit notamment de gérer les temps d'interclasse (pause méridienne, récréations), où le climat scolaire est potentiellement le plus agité - sachant qu'aujourd'hui 98 % des écoliers déjeunent à la cantine.
Or, si le climat scolaire diffère sensiblement d'une école à l'autre, ces initiatives diverses ont en commun de promouvoir le dialogue, l'esprit civique et la responsabilisation de l'enfant - comme dans la "médiation par les pairs", où des élèves spécialement formés aident des camarades du même âge à résoudre désaccords ou conflits.
Ce sont ces actions, en cours ou en projet dans les 105 écoles maternelles et élémentaires de Bordeaux, que la Ville a souhaité regrouper au sein du projet Coclico (pour COordination du CLImat sCOlaire), afin qu'elles profitent au plus grand nombre : "Véritable boîte à idées, Coclico crée un lien inédit entre les différents acteurs de la communauté éducative : enseignants, institutionnels, agents des écoles, parents, associatifs… Une démarche constructive, destinée à faire évoluer le climat scolaire, même lorsqu'il est bon, vers davantage de civisme, parmi les élèves comme à l'égard des adultes", indique Emmanuelle Cuny, adjointe au maire en charge de l'éducation.

Un outil pluridisciplinaire et évolutif

Coclico s'appuie sur un partenariat entre la Ville et l'Éducation nationale, complémentaires dans leurs rôles à l'égard du système scolaire. La Ville, propriétaire des écoles et responsable de leur entretien, gère en effet l'encadrement du temps périscolaire, en lien avec le tissu associatif ; tandis que, sous l'autorité de l'Éducation nationale, "les professeurs sont garants d'un programme d'enseignement qui articule des savoirs, des pratiques, et des valeurs morales et civiques indispensables à la construction d'une culture citoyenne", note François Coux, directeur académique des Services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN) de la Gironde.
"Dispositif collégial, Coclico contribue à cette mission d'éducation et d'accompagnement des écoliers bordelais au plus près de leurs besoins, avec des actions qui favorisent la mise en oeuvre dans l'école d'un climat serein, respectueux de tous et propice aux apprentissages."
Aujourd'hui décliné en dix-sept fiches actions, Coclico a vocation à évoluer au gré des nouvelles propositions émises par les différents acteurs éducatifs (enseignants, agents, élèves, parents…), et à s'intéresser également à des problématiques plus ciblées (bobologie, prise en charge d'un deuil…).
Un travail d'évaluation des nouveaux dispositifs mis en place dans les écoles (comme le/la "capitaine de cour", le "banc de l'amitié", ou le jeu du "bienveilleur invisible"), permettra d'évaluer la pertinence de ces actions et d'en affiner le contenu.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?