Lutte contre l'homophobie et la transphobie

La Mairie de Bordeaux, dans une perspective de lutte contre les discriminations, souhaite informer, communiquer et plaider pour une égalité de traitement de tous les citoyens bordelais, qu'importe leur orientation sexuelle ou identité de genre.
Lutte contre l'homophobie et la transphobie

Commission LGBT+

Une commission LGBT a été créée en 2015 afin de sensibiliser le grand public aux questions des Droits Humains relatives aux personnes LGBT. Elle travaille pour une égalité de traitement pour tous, qu'importe l'orientation sexuelle ou l'identité de genre. Cette commission se réunit tous les mois dans le but de continuer le travail d'archivage associatif afin de construire une histoire du mouvement LGBT+ à Bordeaux. Elle a également travaillé sur l'élaboration d'un guide contre les agressions homophobes et mis en place un plan d'action avec des objectifs et des indicateurs de mesure pour constater les progrès mis en place.
Fruit de ce travail associatif, le plan de lutte contre les LGBTphobies a été voté le 29 avril 2019.

Plan de lutte contre les LGBTphobies

Suite aux nombreuses agressions homophobes survenues à Bordeaux ces derniers mois, l'Observatoire bordelais de l'égalité s'est doté en 2018 d'une commission LGBT composée d'associations et d'universitaires impliqué.e.s. Cette commission a lancé début novembre 2018 une enquête en ligne, pilotée par les sociologues Arnaud Alessandrin et Johanna Dagorn, qui a été présentée pour la Journée internationale contre l'homophobie et la transphobie le 17 mai 2019. Les premiers résultats font néanmoins apparaitre des tendances lourdes qui commandent une action immédiate des pouvoirs publics, dont la ville de Bordeaux. En effet, sur les 1640 personnes qui ont répondu à l'enquête, 50% ont subi des injures LGBTphobes dans l'espace public au cours des 12 derniers mois, 7% des menaces physiques et 5% des coups et blessures.

Par ce constat, la ville de Bordeaux a élaboré avec les associations un plan de 20 actions qui a été adopté le 29 avril 2019 par le Conseil municipal de Bordeaux.
 
Ce plan de prévention et de lutte contre les LGBTphobies a été élaboré en concertation avec les associations de lutte contre l'homophobie et la transphobie : Aides Gironde, Amis De l'homosocialité, APGL Aquitaine, Association des Sourds LGBT, Collectif Sida 33, Contact Aquitaine, Enipse, Flag ! Fédération LGBT, L'Autre Cercle Aquitaine, Le Girofard, Le Refuge, Les Enfants d'Arc-en-Ciel, Maison des Femmes, Mobilisnoo, SOS Homophobie, Trans 3.0, Wake Up.

 

Journée internationale de la lutte contre l'homophobie et la transphobie (IDAHOT)

Lancée en 2003 par la Fondation Emergence au Québec, la Journée internationale de lutte contre l'homophobie et la transphobie (IDAHOT) commémore chaque année la décision de l'Organisation Mondiale de la Santé de retirer, le 17 mai 1990, l'homosexualité de sa classification des maladies. Elle commémore également les meurtres et violences commises sur des personnes en raison de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre. Afin de mobiliser et de sensibiliser contre l'homophobie et la transphobie, cette journée, célébrée dans plus de 60 pays, réunit le tissu associatif LGBT+ dans le but de mener des actions de sensibilisation autour des problématiques et de la culture LGBT+.

Chaque 17 mai, la ville de Bordeaux illumine la porte de Bourgogne aux couleurs arc-en-ciel du drapeau LGBT. La veille de l'édition 2019 a été inauguré un passage piéton aux couleurs arc-en-ciel situé cours du Chapeau rouge à Bordeaux.

Charte d'engagement LGBT+

Créée en 2012, et lancée en janvier 2013, la Charte d'engagement LGBT+ de l'Autre Cercle a été conçue par des entreprises qui souhaitaient inclure cette thématique dans le cadre de leur politique diversité.
En mai 2018, la Ville signe cette charte d'engagement LGBT qui vise à lutter contre les LGBTphobies au travail afin de montrer son engagement envers la communauté LGBT+.
Au 20 décembre 2018, cette charte d'engagement comptait pas moins de 110 signataires en France.

En signant cette charte, la Ville de Bordeaux s'engage à :
  • créer un environnement inclusif pour les collaborateurs LGBT
  • veiller à une égalité de droit et de traitement entre tous les collaborateurs quelles que soient leur orientation sexuelle et leur identité de genre
  • soutenir les collaborateurs victimes de propos ou d'actes discriminatoires
  • mesurer les avancées et partager les bonnes pratiques pour faire évoluer l'environnement professionnel général.

 
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?