L'avant conseil municipal

L'avant conseil municipal de Bordeaux
Pendant l'avant conseil municipal du 7 octobre 2019.
A mi-chemin entre les problématiques de proximités évoquées lors des conseils de quartier et des problématiques nationales partagées lors du grand débat national, le pré-conseil municipal permet d'intégrer une nouvelle forme et un nouvel échelon de participation citoyenne active pour Bordeaux. L'avant-conseil s'organise quelques jours avant les conseils municipaux et est aujourd'hui ouvert uniquement aux membres des commissions permanentes, citoyens engagés depuis plusieurs années.
Après une première édition en juillet, le deuxième avant-conseil s'est déroulé à L'Échoppe durant la soirée du 1er octobre. Les participants ont débattu sur deux délibérations parmi les quatre-vingt-dix présentées au conseil municipal du 7 octobre 2019.
Délibération 2019/393 - Politique climat énergie. Démarche qualité européenne Cit'ergie. Renouvellement du label. Décision. Approbation. Autorisation.

Extrait des échanges :
  • Faire de ce label une vitrine avec pour exemple les dispositifs de type ville fleurie et/ou ville jumelée qui sont visibles sous la forme de signalétique dans l'espace public
  • Associer les habitants à la construction des actions à mettre en oeuvre dans le cadre du label.

Sur l'ensemble des domaines de classifications, les propositions se sont concentrées sur les thèmes suivants.
Mobilité
  • Renforcer les mobilités douces sur les grands axes
  • Apaiser et fluidifier la circulation
  • Relier par un téléphérique les deux rives de la Garonne
  • Baisser les tarifs des transports en commun le week-end

Approvisionnement énergie
  • Une troisième poubelle dédiée aux bio déchets
  • Un accès numérique au macaron des centres de recyclage
  • Une valorisation des déchets en circuits courts (ex : cartons traités par Astria)
  • Des lampadaires intelligents, détecteurs de mouvement
  • Un règlement strict et des bornes de raccord d'énergie propre pour les paquebots

Patrimoine collectivité
  • Fort intérêt pour les actions permettant de lutter contre les ilots de chaleur : bitume blanc, végétalisation des places et bâtiments publics, etc.

Intérêt de la labellisation
  • Oui, si leur application est évaluée
  • La labellisation est une bonne initiative, mais il est impératif de le faire également auprès des entreprises, pas seulement pour les pouvoirs publics
  • Avant des sanctions, il faut tendre d'avantage vers la sensibilisation et la pédagogie


Délibération 2019/420 - Adoption d'un règlement de protection des arbres et d'un barème d'indemnisation par la Ville de Bordeaux afin d'améliorer la préservation de son patrimoine arboricole.

Extrait des échanges :
  • Le choix des essences pourrait être laissé aux citoyens associés au projet. La charte aurait une véritable efficacité si elle était également déployée sur le domaine privé
  • Il est impératif de veiller à ne pas donner une valeur marchande à l'arbre qui est avant tout un être vivant et sensible
  • En amont de l'indemnisation il est nécessaire de faire connaitre au grand public la qualité arboricole du patrimoine végétal environnant
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?