Les collections du musée

Salle à manger
L'hôtel évoque une riche demeure aristocratique à Bordeaux à la fin du 18e siècle.
Le rez-de-chaussée a conservé les boiseries d'origine, les cheminées, la majorité des parquets à compartiments d'acajou et l'escalier d'honneur dont la rampe est un chef d'oeuvre de la ferronnerie de l'école bordelaise.
A la suite d'une présentation de quelques pièces du 17e siècle dans l'entrée d'honneur, les deux antichambres présentent des sculptures importantes pour l'histoire de la Ville : portrait en buste de Montesquieu et statue équestre de Louis XV de Jean-Baptiste Lemoyne (1704-1778), modèles des statues ornant le péristyle du Grand Théâtre de Pierre-François Berruer (1733-1797).
Chambre jonquille,
1er étage de l'hôtel de Lalande
Une enfilade de salons prend jour côté jardin alors que la salle à manger, où la table est dressée, donne sur la cour d'honneur pavée. Ces pièces privilégient l'art décoratif bordelais du 18e siècle : faïence stannifère, porcelaine des Terres de Bordes, orfèvrerie, armoires portuaires en acajou, miniatures, portraits de notables bordelais dont trois oeuvres de Jean-Baptiste Perronneau (1715-1783). Accolé, le salon du legs Cruse-Guestier montre l'intérieur d'un négociant bordelais au début du 19e siècle.
Salon vert
Quatre petits salons réaménagés dans l'aile des communs abritent la collection du 19e siècle, réunie par le collectionneur bordelais Raymond Jeanvrot, sur le thème légitimiste des derniers Bourbons ; la statue en biscuit de Sèvres, acquise par la Ville en 1999, représentant le duc de Bordeaux à l'age de 7 ans, grandeur nature, enrichit magnifiquement cet ensemble. Le sol est recouvert d'un tapis tissé de la maison Bracquenié avec un décor Restauration.

Le premier étage a été réaménagé dans les années 50 avec des boiseries provenant d'autres hôtels particuliers bordelais à décor de singeries, de rocailles et néo-classiques.
D'importantes collections de faïences françaises du 18e siècle, de Delft, de verrerie européenne et de mobilier parisien Louis XV et Louis XVI estampillés décorent ces salons. En contrepoint d'une chambre avec un lit à la Polonaise et un mobilier parisien, est installée une chambre bordelaise, au lit tendu d'une toile de Beautiran avec des meubles régionaux en acajou.
Enfin, dans une "period room", les grands classiques du mobilier portuaire bordelais en acajou, commode, scriban, table à cabaret, encoignure, piano forte, table à jeu, restituent le décor et l'atmosphère d'un intérieur bordelais. Sur les murs, des portraits de négociants d'origine étrangère, installés à Bordeaux, peints par A.U. Wertmüller (1751-1811) en 1788 et 1789, accompagnent cette présentation du Bordeaux de la fin du 18e siècle.
Espace design
Le second étage aborde le 19e siècle avec les céramiques des manufactures de Lahens et Rateau, David Johnston et Jules Vieillard & Cie, ainsi que l'héritage mobilier des frères Bonie.
L' Art nouveau, autour de 1900, bien que peu foisonnant à Bordeaux, est présenté dans trois vitrines avec des meubles et des objets d'art de Gallé et Majorelle, mais aussi des oeuvres du bordelais Henri Hamm (1871-1961) et d'Amédée de Caranza, un verrier ayant travaillé chez Vieillard.
Pour les années 20-30, grande époque pour les arts décoratifs bordelais, un hommage est rendu aux talents nombreux de René Buthaud (1886-1986) ainsi qu'aux peintres Jean Dupas, Jean Despujols et Raphaël Delorme et aux ensembliers Triboy et Callède.

Depuis la fin 2009, un espace ponctuel (qui alterne avec l'accueil des expositions temporaires) à deux niveaux consacré au design a été créé dans l'ancienne remise à carrosses donnant sur la cour, regroupant un bel ensemble d'objets et de meubles du groupe Memphis (1981-1988) et des principales tendances des 20e et 21e siècles en relation avec les collections anciennes.
Le parcours des nouvelles collections permamentes des 20e et 21e siècles : Art Nouveau autour de 1900, Années 20-30 à Bordeaux, Design (ouvert à certaines dates), inauguré le 7 avril 2010, permet désormais aux visiteurs un parcours chronologique dans l'hôtel de Lalande de l'histoire des arts décoratifs du 17e siècle jusqu'à nos jours.


Le musée organise des expositions temporaires sur des sujets très divers liés aux arts décoratifs.

Voir aussi

  • Le musée en images A la découverte des collections du musée par une balade en images dans l'Hôtel de Lalande
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?