ALERTE POLLUTION - 21/11/2017 7h50 - Un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines est prévu pour la journée sur tout le département. Conséquences : limitation des vitesses de 20km/h et suspension des dérogations de brûlage à l’air libre des déchets verts. ► En savoir plus sur le site Atmo

Economie sociale et solidaire

A la lumière du développement durable, Bordeaux oriente l'ensemble de son champ économique vers des actions solidaires et responsables.

Coopératives, associations, mutuelles, AMAP, coopèrent en ce sens avec les structures municipales. En progression de plus de 3% par an, le secteur représente un millier d'établissements à Bordeaux et rassemble 13 000 emplois, soit 14% des emplois de la ville. L'ensemble de l'entrepreneuriat solidaire, qui s'est révélé comme l'une des filières les plus dynamiques durant la décennie écoulée, a contribué pour une grande part au développement des services à la personne, des services de santé, de l'innovation sociale et environnementale. La ville encourage la ‘consom'action' locale et équitable y compris dans ses achats publics, accompagne entreprises et commerçants dans leurs démarches vers l'éco-responsabilité, soutient la formation et les métiers du développement durable, et incite les entreprises bordelaises à jouer le jeu de l'insertion.

Ainsi, dans le cadre de sa politique générale de solidarité et de promotion de l'emploi, elle favorise dans ses commandes publiques, via des clauses d'insertion confiées au Plan Local pour l'Insertion et l'Emploi de Bordeaux (PLIE), l'accès ou le retour à l'emploi des personnes rencontrant des difficultés d'insertion professionnelle. A l'image de l'écoquartier Ginko, reconnu par le ministère de l'Écologie et du développement durable comme l'un des plus exemplaires de France, qui intègre dans sa construction toutes les thématiques du développement durable, y compris la dimension sociale liée à la clause d'insertion. Via ce chantier, des jeunes sans emploi s'initient ainsi aux techniques les plus novatrices du bâtiment, avec une sérieuse perspective d'être embauchés en CDI.

Pour optimiser la structuration de ce foisonnement d'initiatives, la Ville s'est entourée du comité bordelais pour l'initiative économique et solidaire, qui rassemble d'éminents intervenants du secteur, véritables forces de propositions et d'animation du territoire.

Une coopération qui se donne pour objectif de favoriser l'innovation sociale. Face aux besoins de la société moderne, l'économie sociale et solidaire offre un potentiel de créativité à la fois réactif et souple. En témoignent pour exemple les conciergeries capables de développer des services utiles à l'échelle d'un quartier ou de la ville toute entière, ou encore les ressourceries destinées à la récupération et à la réutilisation des objets usagers.

Pour parvenir à ses ambitions, la Ville de Bordeaux investit dans la structuration associative en contribuant au financement et à l'animation d'un dispositif simple et efficace : le Fonds social européen (FSE). Un instrument financier qui permet de subventionner la mise en route d'initiatives relevant du champ de l'économie sociale et solidaire. 

Dernièrement, la ville de Bordeaux a souhaité implanter à Darwin une nouvelle pépinière d'entreprises prioritairement consacrée aux métiers de l'économie verte et du développement durable. Ainsi, Le Campement a ouvert ses portes le 28 février 2014 sur le site de la caserne Niel à la Bastide.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?