Les animaux citadins

La ville s'accommode parfaitement de la présence d'animaux à conditions de respecter un certain nombre de règles.
En tout premier lieu, les propriétaires d'animaux de compagnie doivent les tenir en laisser, voire, pour les chiens dangereux, les museler au contact du public.
La plus élémentaire des règles d'hygiène commande de ramasser les crottes de son animal. A cet égard, la ville a mis en place 200 distributeurs de sacs pour faciliter ce devoir ainsi que des allées du chien et des sanicans dans les jardins publics.
Il est rappelé l'interdiction de nourrir les pigeons (art. 120 du règlement sanitaire départemental) dont la surdensité et les fientes constituent une nuisance pour les bâtiments, la santé et la biodiversité.
Une cinquantaine de procédures de verbalisation sont engagées chaque année pour sanctionner les comportements les plus inciviques en ce domaine.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?