Bordeaux maritime

Base sous-marine

Bordeaux maritime
La Base sous-marine est l'une des cinq bases construites sur le littoral atlantique qui a abrité des flottilles de sous-marins U-Boote pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui ouverte au grand public, elle contribue au rayonnement culturel des Bassins à Flots.
Base sous-marine
Adresse : Boulevard Alfred Daney
33300 Bordeaux
Téléphone : 05 56 11 11 50
Fax : 05 56 39 94 45
Horaires
Pendant les  expositions :
  • Ouverture du mardi au dimanche de 13h30 à 19h
  • Visites commentées des expositions les mercredis à 17h sans réservation (30 personnes max.)
  • Fermé les jours fériés

En dehors des périodes d'exposition, la Base sous-marine n'est pas ouverte au public.
 
Tarifs
Pendant les expositions
  • 3€
  • Gratuit le 1er dimanche du mois (hors juillet et août)
  • Pass Musées Bordeaux : accès illimité
  • Carte jeunes Bordeaux : accès illimité
  • Gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants des filières artistiques des universités et écoles d'art publiques, les personnes handicapées et leurs accompagnateurs, les bénéficiaires des minimas sociaux.

Accès et Transports

Aménagements handicapés

Programmation 2017


Histoire de la Base

La construction de la base sous-marine  par les forces d'occupation allemande débuta en 1941 pour s'achever en 1943. Ce gigantesque bunker est organisé en onze alvéoles liées entre elles par une rue intérieure. L'ensemble couvre une superficie de 43 000 m2. Aujourd'hui, seuls 12 000 m2 sont ouverts au public, convertis en un espace culturel atypique géré par la ville de Bordeaux. Tout au long de l'année, la Base sous-marine accueille une programmation pluridisciplinaire : expositions temporaires, concerts, art lyrique, jazz, spectacles théâtre, danse. 

Un lieu en réhabilitation

Bâtiment symbolique des Bassins à flot de Bordeaux, la Base sous-marine fait partie du projet de réhabilitation du quartier et elle apparaît comme un lieu emblématique, à la fois minéral, aquatique, et végétal. Une réflexion sur sa valorisation culturelle est nécessaire. Des travaux d'étanchéité de toiture, de stabilisation du béton (corrosion de l'acier qu'il contient), et une viabilisation (fluides, énergie, ventilation) d'une partie du bâtiment est à l'étude. La base réhabilitée deviendra demain un lieu culturel pluridisciplinaire dédié aux arts visuels.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?