Dispositif spécifique : la Politique de la ville

La politique de la ville à Bordeaux a évolué, au gré des politiques nationales et de l'arrivée de nouveaux dispositifs. Elle est de ce fait à ce jour à géométrie variable en fonction des dispositifs et des enjeux : sociaux, urbains, éducatifs, économiques, tranquillité publique, prévention des conduites à risques. L'Etat et Bordeaux Métropole sont partenaires des dispositifs bordelais, hormis pour la Réussite Educative et les Ateliers Santé Ville auxquels la Métropole n'est pas associée car en dehors de ses compétences.
 
Neuf quartiers bordelais faisaient l'objet en 2014 d'une contractualisation avec l'Etat, à travers les contrats urbains de cohésion sociale. Un certain nombre d'autres dispositifs contractuels thématiques (prévention, santé, réussite éducative, emploi) font aussi l'objet de financements à Bordeaux dans le cadre de la politique de la ville.

 La réforme de la politique de la ville de 2014 implique de nouveaux enjeux pour la ville de Bordeaux avec la définition d'une nouvelle géographie prioritaire et la rédaction du nouveau contrat de ville communautaire. Dans ce contexte, six secteurs ont été retenus pour Bordeaux :

Les 6 secteurs prioritaires

Par ailleurs, les quartiers des Aubiers et de la Benauge font partis des sites retenus au titre du PNRU2.

Avec ce nouveau contrat de ville, piloté au niveau communautaire, l'enjeu est toujours de maintenir une politique contractuelle avec comme priorité d'organiser une meilleure utilisation des crédits de droit commun de l'Etat et des collectivités en s'appuyant sur un large partenariat avec l'ensemble des institutions, les associations, les habitants et tous les acteurs participant à un projet de cohésion sociale et territoriale.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?