Budget 2017, les dépenses

Dépenses de fonctionnement : 348,73 M€

Budget - Dépenses de fonctionnement
Les charges de personnel : 139,70 M€
Les charges de personnel constituent toujours le 1er poste de dépenses pour la Ville. Elles augmentent de 7,20% par rapport au budget 2016, augmentation ramenée à 3,83% après prise en compte des décisions modificatives.

Les subventions versées : 66,62 M€
- Au sein des subventions aux établissements tout d'abord, la subvention qui sera versée au CCAS s'élève pour 2017 à 7,75 M€. Elle intègre la participation de la Ville de 0,23 M€ au titre du plan de retour à l'équilibre du centre Simone Noailles Leydet.
La subvention qui est proposée pour l'Opéra National de Bordeaux en 2017 s'établit à 16,03 M€, en recul de près de 1%. La dotation à l'ESAB s'élèvera à 3,14 M€, soit une hausse de 1,62%
Au sein de ces subventions de fonctionnement, les subventions aux organismes de droit privé représentent un total de 39,57 M€
Les reversements de fiscalité : 64,50 M€
- Le fonds national de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) : 2,4 M€
- L'attribution de compensation : 61,7 M€. L'exercice 2017 sera marqué par la prise d'effet de nouveaux transferts de compétence à Bordeauix métropole (lutte contre la pollution de l'air) et par le transfert d'équipements : parc des expositions, palais des congrès, pontons, Stade Matmut Atlantique.

Les autres charges de fonctionnement : 70,03 M€
Les charges à caractère général (moyens des services), s'établissent pour 2017 à 62,59 M€, soit une légère progression de 0,85% en euros courants.
S'agissant des contributions obligatoires, la participation de la Ville aux écoles privées sous contrat est revue à 3,42 M€ pour 3,3 M€ en 2016.
 

L'annuité de la dette : 31,07 M€

L'encours de la dette au 1er janvier 2017 est de 224 23 M€. Sur la base de la population INSEE (247 688 habitants), l'encours par habitant s'établit à 905,29€ environ au 1er janvier 2017, la dette moyenne par habitant pour les collectivités de plus de 100 000 habitants s'élèvant à 975€.

Le besoin prévisionnel d'emprunts nouveaux pour 2017 est estimé à 50 M€ (y compris au titre du financement des reports de l'exercice 2016 et exécutés en 2017).

L'annuité de la dette 2017 se décomposera entre les intérêts, estimés à 7,28 M€ et le remboursement du capital estimé à 23,79 M€, soit un total de 31,07 M€. L'annuité atteint 125,44 € par habitant.

Les dépenses d'investissement hors dette : 85,44 M€

Le programme d'équipements pour 2017 se traduit par l'inscription de 82,26 M€ de crédits de paiement. La répartition des enveloppes d'investissement par politique publique démontre un effort toujours soutenu en faveur des secteurs de l'aménagement urbain dans le cadre des grandes opérations sur les secteurs en mutation, mais également de la vie en société, de la culture et des sports qui portent tout à la fois les moyens de développer les équipements nécessaires à ces nouveaux besoins et au renouvellement du patrimoine existant.
A ces dépenses d'équipement, s'ajoutent les dépenses financières, pour un montant de 0,53 M€, liées aux opérations pour compte de tiers (0,5 M€), aux prêts au personnel (0,03 M€).
Le budget réel d'investissement 2017 s'établit donc, hors remboursement d'emprunt bancaire, à 82,79 M€ pour un total de 82,85 M€ en 2016.

Les principales opérations financées au budget 2017
  • Brazza acquisition emprise SOFERTI (6,22 M€)
  • Construction du gymnase Ginko (4,76 M€)
  • Restructuration du Muséum d'histoire naturelle (4,48 M€)
  • Extension du groupe scolaire Benauge (4,6 M€)
  • Réhabilitation de la salle des fêtes du Grand Parc(3 M€)
  • Aménagement de la bibliothèque Caudéran (2,9 M€)
  • Reconversion en salle de sport du Palais des sports (2,65 M€)
  • Reconstruction du groupe scolaire Barbey (2,6 M€)
  • GS Abadie - site Bastide Niel (2,5 M€)
  • Aide au parc public : subventions aux bailleurs (2,33 M€)
  • Grosses réparations dans les écoles (2 M€)
  • Efficacité énergétique du patrimoine 1,5 M€)
  • Réseaux et matériels d'éclairage public (1,5 M€)
  • Participation OIN Euratlantique (1,26 M€)
  • Concession d'Aménagement Centre Historique (1,2 M€)
  • Mise en accessibilité des bâtiments publics (1 M€)
  • Installations d'horodateurs (1 M€)
  • Brazza aménagement ilôts 0,91 M€)
  • Elémentaire Loucheur (0,9 M€)
  • Parc aux angéliques, séquence Queyries (0,9 M€)
  • Espaces sportifs de proximité des Bassins à flots (0,9 M€)
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?