Victor Hugo - St Augustin

Dandicolle, 2e vélo-rue de France


Saint-Augustin - Tauzin - Alphonse Dupeux
La première vélo-rue de France a été créée en mai 2017 à Strasbourg. Le concept existe déjà en Allemagne, en Suisse, au Danemark ou encore en Autriche. 
A Bordeaux, la vélo-rue Dandicolle s'inscrit dans le projet Ensemble, redessinons Alphonse Dupeux, une démarche initiée en 2013 pour développer un véritable projet de quartier et redonner un esprit de "centre bourg" à ce secteur.

Constitué pour l'occasion, un comité opérationnel des déplacements a été créé. Composé d'habitants volontaires du quartier, de membres de la municipalité et de Bordeaux Métropole, il a pour objectif d'agir pour la modération de la circulation dans le quartier, en vue de faciliter les déplacements doux, cyclistes et piétons et d'étudier les évolutions possibles du plan de circulation.

La mise en oeuvre du projet de vélo-rue

Une concertation, des études et un atelier participatif (Circulez, il y a tout à voir en 2017), ont permis aux différents projets, dont la vélo-rue Dandicolle, d'émerger. Ce projet est intégré au plan ambitieux en faveur des mobilités engagé par Bordeaux Métropole à l'échelle de ses 28 communes.

Qu'est-ce qu'une vélo-rue ?

C'est une rue dans laquelle les vélos sont prioritaires aux voitures lesquelles ne peuvent pas doubler les cyclistes. Par une signalisation au sol, les vélos sont encouragés à se placer au milieu de la voie et non plus se positionner sur la droite afin de laisser passer les voitures. Ce type de rue a vocation à améliorer la cohabitation entre cyclistes et automobilistes, mais aussi entre cyclistes et piétons, qui partagent parfois le trottoir.

La première vélo-rue de Bordeaux, Jean-Renaud Dandicolle

L'axe reliant le centre ville au centre hospitalo-universitaire se révèle stratégique pour la circulation cycliste mais peu confortable sur certains tronçons.

Un premier tronçon de la vélo-rue Dandicolle a été aménagé en octobre dans la portion comprise entre les rues Mathieu et Héron. La gestion par feux du carrefour des boulevards avec les rues Dandicolle/Mestrezat est maintenue. Toutefois, ce carrefour a été réorganisé avec la suppression de l'accès à la rue Dandicolle pour les véhicules motorisés arrivant du boulevard extérieur (depuis le stade) ou de la rue Mestrezat. Seuls les vélos peuvent continuer à effectuer ces mouvements. La traversée piétonne des boulevards existant au sud a du coup été supprimée et re-créée au nord.

Un second tronçon de la vélo-rue Dandicolle sera aménagé en 2019 entre la rue François de Sourdis et la place Rodesse, avec l'inversion du sens de circulation de cette portion.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?