Une guitare pour des arbres

Grâce à la vente d'une guitare le Parc bordelais s'enrichit de 32 nouveaux arbres. Ces graines sont le fruit d'un projet unique en faveur du développement durable, et leur plantation marque la fin d'une belle aventure.
Une guitare pour des arbres
Il y a trois ans, 20 artisans-luthiers de toutes les régions, regroupés sous le nom de la Confrérie des Luthiers pas ordinaires, ont joint leurs compétences pour concevoir tous ensemble une guitare électrique en Bois de Pays. Cette oeuvre unique aux sculptures tout en finesse, appelée "la Dissidente", a été vendue à la loterie pour la somme de 12 000 euros. La confrérie, menée par Jean-Raphaël Guillaumie, artisan-luthier à Bordeaux, a reversé ces fonds dans des projets de lutte contre la déforestation et de sensibilisation au développement durable. 

6 000 euros ont été investis dans la plantation d'un kilomètre de haies bocagères en Bretagne.
L'association a offert l'autre moitié des gains à la Ville de Bordeaux, permettant de planter 32 arbres au Parc bordelais. Ils ont été sélectionnés avec M. Wicart, directeur des Espaces Verts de Bordeaux Métropole et M. Cazeneuve, son chef de plantation et foresterie.

Une journée à vocation pédagogique dédiée à la plantation des arbres a été organisée début février. De jeunes pousses d'écoles primaires ont participé à cette tâche symbolique. L'invitée d'honneur, la Dissidente, symbole d'artisanat et d'entraide, a permis de sensibiliser des jeunes à la cause environnementale.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?