Covid-19 : recommandations sanitaires

Mis à jour samedi 17 octobre à 23h

Le Premier ministre a décrété l'Etat d'urgence sanitaire sur l'ensemble du territoire à partir du samedi 17 octobre.
En Gironde, la situation sanitaire s'améliore mais demeure préoccupante avec une circulation active du virus : le département reste placé en "zone d'alerte renforcée".
Coronavirus COVID-19 : informations et recommandations sanitaires

Mesures nationales

Le Premier ministre a décrété l'Etat d'urgence sanitaire sur l'ensemble du territoire à partir du samedi 17 octobre.
L'ensemble du pays est concerné par le passage en Etat d'Urgence Sanitaire et certaines mesures préventives s'appliqueront désormais partout en France.
 
  • Interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes dans l'espace public
  • Interdiction des évènements festifs dans les salles des fêtes et polyvalentes 
  • Institution d'une jauge à 5 000 personnes pour les établissements recevant du public avec respect des règles d'occupation (1 siège vacant entre deux spectateurs ou groupes de 6)
  • Décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 Décret n°2020-1262 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire
    Document PDF

Restrictions sanitaires locales

Le 9 octobre, Fabienne Buccio, préfète de la Gironde, a annoncé le maintien de certaines restrictions et quelques assouplissements qui prennent en compte la situation des différentes zones géographiques du département : l'épidémie étant toujours sévère à Bordeaux.
Ces mesures adaptent une partie du dispositif déjà en vigueur et ont été modifiées le 17 octobre, suite au passage en état d'urgence sanitaire. Elles s'appliquent jusqu'au 24 octobre inclus.
 
  • Réouverture des marchés non alimentaires, des vide-greniers et brocantes
  • Réouverture des piscines dès lors qu'elles disposent de vestiaires individuels
  • Les équipements sportifs publics et les salles de sport privées restent fermés, sauf pour les mineurs, les professionnels, les étudiants en formation continue et STAPS, les personnes handicapées.
  • Les salles des fêtes polyvalentes, les maisons de quartier, les salles de conférences, de réunions ou de spectacles restent fermées, sauf pour les activités scolaires et associatives. L'usage festif reste interdit.
  • Les sorties scolaires et périscolaires peuvent reprendre sous réserve de leur organisation par groupe restreint et du respect strict du protocole sanitaire.
6 max
Dans l'espace privé
Les rassemblements privés ou familiaux sont de la responsabilité individuelle de chacun. Toutefois ces rassemblements sont des vecteurs majeurs du virus. Pour lutter contre la propagation du virus, il est fortement recommandé une jauge maximale de 6 personnes en respectant toutes les mesures barrières :
  • distanciation physique
  • lavage de mains
  • port du masque pour protéger les plus fragiles.

Les mariages sont autorisés mais il est recommandé de reporter les festivités liées à ces événements. Le port du masque est obligatoire, du gel hydroalcoolique est à disposition à l'entrée des salons de l'Hôtel de ville, les témoins et mariés sont invités à venir avec leur propre stylo.

Dans l'espace public
  • Interdiction des rassemblements de plus de 6 personnes dans l'espace public
  • Interdiction de la consommation debout dans les bars et restaurants
  • Interdiction de diffusion de musique sur la voie publique pour les bars
  • Fermeture des bars à 22h 
  • Interdiction de la consommation d'alcool sur la voie publique
  • Interdiction des soirées dansantes dans les établissements recevant du public
  • Limitation à 1 000 personnes maximum pour des événements et réunions sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public
  • Interdiction des manifestations sociales si elles ne respectent pas un protocole sanitaire strict
  • Interdiction des manifestations sportives et festives sur la voie publique ainsi que des fêtes locales et étudiantes
 
  • Arrêté préfectoral du 17 octobre 2020 Prescrivant des mesures visant à lutter contre la propagation du virus Covid-19, il est valable jusqu'au 24/10/20 et abroge l'arrêté préfectoral du 09/10/20, suite à la publication au JO du décret du 16/10/20.
    Document PDF

Port du masque obligatoire

Pour des raisons de sécurité liées à la crise sanitaire, le port du masque est obligatoire dans le centre de Bordeaux.
Les mesures sanitaires prises par le Gouvernement rendent le port du masque (en tissu ou de type chirurgical) obligatoire pour toute personne âgée de 11 ans et plus dans certaines situations, en complément de l'application des gestes barrières.

Le port du masque est obligatoire dans le centre-ville de Bordeaux de 10h à 2h.
Le périmètre est délimité par les axes suivants : place Gambetta, cours Georges Clemenceau, cours de Verdun,  cours de la Martinique, quai des Chartrons, quai Louis XVIII, quai Maréchal Lyautey, quai des Douanes, quai Richelieu, quai des Salinières,  quai de la Grave, rue Charles Domercq, cours de la Marne, cours Aristide Briand, cours d'Albret.
Ce périmètre pourra être adapté en cas d'évolution de la crise sanitaire.

Vélo, trotinette, skate, roller, joggeurs
  • Pour les cyclistes et autres utilisateurs de circulation douce (vélo, trottinette, skate, rollers...), l'obligation ne s'applique pas lorsqu'ils seront en mouvement sur des voies adaptées (pistes cyclables, routes, quais...).
  • Les mêmes principes s'appliquent aux joggeurs qui n'ont pas obligation de porter leur masque durant leur entraînement.
  • Pour tous ces usagers, le port du masque redevient obligatoire lors des déplacements en groupe ou de contact avec des piétons.

Téléchargement

Le port du masque est également obligatoire dans et aux abords des établissements recevant du public
  • En extérieur, dans un périmètre de 50m autour des établissements scolaires, des établissements culturels, sportifs et artistiques, ainsi que les universités
  • Hôtels, restaurants, pensions de famille et débits de boissons
  • Magasins de vente, centres commerciaux 
  • Administrations et banques
  • Transports en commun et leurs arrêts ou stations
  • Marchés couverts ou ouverts
  • Gares routières, maritimes ainsi que les aéroports
  • Taxis, VTC et véhicules de covoiturage
  • Établissements de culte 
  • Salles de jeux
  • Chapiteaux, tentes et structures 
  • Établissements flottants 
Dans les autres catégories d'établissements, il peut être rendu obligatoire par l'exploitant.

Renforcement des contrôles 
Le non-respect de ces obligations du port du masque expose à une amende de 135€.

Ne jetez pas vos masques non-réutilsables dans l'espace public ! 
Ce geste peut être également sanctionné par une contravention.
  • Les masques, gants, lingettes... doivent être jetés dans un sac poubelle dédié, résistant et disposant d'un système de fermeture. En aucun cas dans les toilettes.
  • Lorsqu'il est rempli, ce sac doit être soigneusement refermé, puis conservé 24h. Après 24h, ce sac doit être placé dans le sac poubelle des ordures ménagères (en aucun casdans la poubelle des déchets recyclables).

Tester - Alerter - Protéger

Vous présentez des symptômes ?​

  • Évitez les contacts pendant 7 jours afin de protéger les autres, ou au moins jusqu'au résultat d'un test
  • Appelez un médecin avant de vous rendre à son cabinet (vous pouvez également bénéficier d'une téléconsultation)
  • Un test en ligne (Institut Pasteur / APHP) vous indique la marche à suivre en fonction de vos symptômes
    Faire le test en ligne sur maladiecoronavirus.fr

Si vos symptômes s'aggravent avec des difficultés respiratoires et des signes d'étouffement :
  • Appelez le 15 ou ou envoyez un message au numéro d'urgence pour les sourds et malentendants : 114.
  • Ne vous déplacez surtout pas chez votre médecin ou aux urgences

Se faire dépister
Il est nécessaire de se faire tester en priorité en cas de signes de la maladie ou si vous êtes identifié comme personne contact, afin de permettre aux laboratoires de se concentrer sur les personnes prioritaires.

En cas de résultat positif, il est important de communiquer la liste de tous ses contacts récents à son médecin traitant et à l'Assurance Maladie pour qu'ils soient alertés rapidement et participer ainsi à freiner la propagation du virus.

Consignes de prévention

En l'absence de traitement, la meilleure des protections pour vous et pour vos proches est, en permanence, le respect des mesures barrières et de la distanciation physique. En complément, vous devez porter un masque dans certaines situations.

Mesures barrières

  • Se laver régulièrement les mains avec de l'eau et du savon (30 secondes minimum en frottant les ongles, les bouts des doigts, la paume et l'extérieur des mains, les jointures et les poignets…).  À défaut, vous pouvez utiliser une solution hydroalcoolique.
    Fiche explicative pour bien se laver les mains sur le site de l'Organisation mondiale de la santé (PDF)
  • Tousser dans son coude plutôt que dans la paume des mains.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique, qui seront ensuite jetés de préférence dans une poubelle avec couvercle.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Ne pas partager les couverts et verres à table.
  • Eviter de se toucher le visage
  • Demeurer à au moins 1 mètre d'autrui (5 mètres lors d'une activité dont l'intensité est équivalente à une marche rapide et 10 mètres lors d'une activité à haute intensité telle que le vélo ou le jogging)
  • Aérer les espaces intérieurs (pièce de vie, bureau...)

Gestes barrières

Numéro vert national

0 800 130 000, un numéro vert national répond à vos questions sur le Coronavirus 24h/24 et 7j/7. Attention, cette plateforme téléphonique n'est pas habilitée à dispenser des conseils médicaux.

Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?