Déplacements doux

Covoiturage, auto-partage utilisation accrue des transports en commun... De nouvelles pratiques urbaines apparaissent. Bien souvent meilleure pour notre santé comme pour celle de la planète, ces comportements doivent continuer d'évoluer pour diminuer la part de 25% que représentent les transports dans le réchauffement climatique.

A pied

En vélo

En voiture

Stationnement

Les bonnes pratiques

Se déplacer autrement
Mon action Ses conséquences
J'opte pour le covoiturage. Je réduis mon empreinte écologique de 0,8 ha par an.
J'effectue les distances inférieures à 5 km à pied ou à vélo. Je réduis mon empreinte écologique de 00,6 ha par an.
Je prends le tramway plutôt que la voiture. Je réduis mon empreinte écologique de 0,12 ha par an, le tram émettant 10 fois moins de C02 que mes déplacements en voiture.
Je privilégie le pédibus pour amener mes enfants à l'école. Moins de voiture devant l'école, moins de pollution, moins de bruit
J'opte pour l'autopartage. Une voiture en autopartage, c'est 8 voitures de moins dans la ville.

Voir aussi

Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Vous souhaitez obtenir une réponse ?