Camille Choplin

Camille Choplin
Maire-ajointe du quartier Nansouty Saint-Genès
Adjointe au maire chargée de la démocratie permanente, de la vie associative et de la gouvernance par l'intelligence collective
Majorité municipale
Conseillères municipales déléguées
  • Tiphaine Ardouin pour les relations internes et éthiques
  • Marie-Julie Poulat pour la participation, l'engagement citoyen et les relations avec les instances de concertation et les quartiers

Camille Choplin, pour une écologie du quotidien

Camille Choplin, maire-adjointe du quartier Nansouty/Saint-Genès
Camille Choplin, maire-adjointe du quartier Nansouty/Saint-Genès
Ancienne responsable de communication, Camille Choplin tombe dans la marmite de l'écologie en 2003. A l'époque, elle a 24 ans, travaille dans un laboratoire de compléments alimentaires naturels, et prend alors conscience de l'importance des enjeux environnementaux. Pragmatique et animée par la volonté de partager ses coups de coeur, ses astuces et ses trouvailles pour vivre un quotidien plus écolo, elle lance son blog « Ecologirl », dans lequel elle se présente comme une « militante du bon sens ». Dans la foulée, Camille Choplin quitte la capitale, choisit Bordeaux pour sa qualité de vie et pose ses valises à Nansouty : un quartier dont elle n'a jamais bougé et dont elle fait le décor de son premier roman : « Tout le monde ne raffole pas des brocolis ».

Quand sensibiliser rime avec convivialité

« A travers cette fiction, je voulais trouver une nouvelle façon de sensibiliser à l'importance de vivre autrement, de façon plus respectueuse de l'environnement. J'y ai même mis en scène le maire de quartier, en train d'organiser un ramassage des déchets, sans savoir qu'un jour j'occuperai ce poste », sourit-elle. Mais le destin la rattrape…

« En 15 ans, j'ai vu Nansouty évoluer. La place crée un esprit village très sympathique. Je connais moins bien le reste du quartier et j'ai hâte de rencontrer les habitants. Malgré tout, la crise Covid a malmené le lien social. Or, je suis convaincue qu'on ne peut changer les choses, tout seul dans son coin », assure Camille Choplin.

 Construire avec les habitants

La maire adjointe de Nansouty et de Saint-Genès, par ailleurs conseillère municipale aux initiatives citoyennes et adjointe à la vie associative, a aussi assuré une délégation de démocratie permanente pendant deux ans. « Cette expérience m'a conforté dans mes convictions : la ville est un écosystème et l'action municipale n'a de sens que lorsqu'elle se construit avec les habitants », dit-elle.

Forte de tous les dispositifs de démocratie permanente mis en place à Bordeaux depuis près de 3 ans, Camille Choplin veut les décliner sur Nansouty et Saint-Genès, organiser des temps d'échanges réguliers et collectifs avec les habitants. Pour continuer à diffuser cette écologie du quotidien, construire des projets ensemble. Et faire de ces quartiers « un laboratoire de démocratie permanente ».

Rechercher un élu