Centre

Rue de la Rousselle : point de situation

Centre ville
Mis à jour 11 juillet 2022


Dans la nuit du 20 au 21 juin 2021, deux immeubles (n° 19 et 21) de la rue de la Rousselle s'effondraient, obligeant la ville de Bordeaux à établir un vaste périmètre de sécurité pour prévenir tout nouveau risque. 13 immeubles ont été évacués, impactant directement près de 130 personnes. Rapidement, la Mairie s'est substituée aux propriétaires pour mettre en oeuvre les deux premières phases de travaux et a organisé le gardiennage du périmètre de sécurité. 

La phase de sécurisation de la rue est terminée. C'est la fin de la séquence de mise en sécurité urgente : une nouvelle page s'ouvre, qui vise la réparation et la reconstruction. La Ville soutient et continuera de soutenir les sinistrés dans cette nouvelle phase de l'histoire de la rue de la rousselle. 
Point de situation - juillet 2022

Point de situation - juillet 2022

Logements
Les immeubles pairs ainsi que le 15 et le 25 rue de la Rousselle sont de nouveau habitables. Les riverains ont pu reprendre possession de leur logement depuis le 8 juillet.
Les immeubles 17, 23 et les restes des 21 et 19 sont accessibles mais non habitalbes.
L'enlèvement des étrésillons par les propriétaires est progressif, à l'exception de l'immeuble n° 15 qui doit les conserver.
Des potelets ferment l'accès aux véhicules à moteurs (y compris les 2 roues)

Energie
Les immeubles sont réalimentés en fluides (eau, gaz, électricité). Les conduites d'eau aériennes temporaires (cours d'Alsace Lorraine et rue de la Rousselle) sont démontées.
 
Circulation et stationnement
La rue de la Rousselle est en impasse du 1 au 15.
La circulation des piétons et cyclistes est autorisée entre les chevalets soit entre le n° 15 et le n° 25 de la rue.
Elle est en sens unique du 25 jusqu'au cours Victor Hugo avec une borne à contrôle d'accès en mode "sortie". Le tourne à gauche est autorisé sur le cours Victor Hugo.

Collecte et encombrants
La collecte des poubelles est en point d'apport volontaire :
  • angle cours d'Alsace Lorraine / rue de la Porte Saint-Jean
  • angle Rue Sainte Colombe / rue de la Chapelle Saint-Jean
  • place Raymond Colomb

Un diagnostic du centre ancien

A la suite de ces effondrements, l'État, Bordeaux Métropole et la ville de Bordeaux confient au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) le pilotage d'une étude globale sur l'identification d'éventuels facteurs de risques particuliers liés à la situation du bâti, des réseaux ou des sols du centre historique de Bordeaux.

Cette étude qui a débuté en février 2022 permettra d'identifier les facteurs potentiels de fragilité des bâtiments. Elle permettra de déterminer si des actions complémentaires de la Mairie ou de la Métropole sont nécessaires (PLU, assainissement…) pour mieux préserver le centre historique.