Le CAPC labellisé Centre d'Art Contemporain d'Intérêt National

Publié le mercredi 27 janvier 2020

Labellisé Musée de France depuis 2002, le CAPC musée d'art contemporain de Bordeaux vient de recevoir le label Centre d'Art Contemporain d'Intérêt National. Une double labellisation unique en France.
Le 27 janvier 2021, le CAPC a reçu le label "Centre d'Art Contemporain d'Intérêt National", en présence du maire de Bordeaux et de représentants du ministère de la Culture. Ce rendez-vous a été l'occasion de présenter un nouveau dépôt de plus de 100 oeuvres par le Centre national des arts plastiques (Cnap).

Le label Centre d'Art Contemporain d'Intérêt National

L'importance de la collection, constituée dès les premières années d'activité du Centre d'arts plastiques contemporain dans les années 1970, a légitimé, en 2002, sa labellisation comme Musée de France. La demande de labellisation "Centre d'Art Contemporain d'Intérêt National", déposée en 2020, a été motivée par l'histoire riche et singulière du CAPC. Elle reflète le désir de rendre lisible la valeur du travail accompli et de pérenniser le modèle de l'institution, tout à la fois musée et centre d'art contemporain.

Cette double labellisation, première du genre en France, viendra entériner le lien organique entre la mission de production et d'expérimentation d'une part, d'acquisition et de conservation de l'autre, qui est au coeur du projet depuis des décennies. Elle va s'incarner dans la programmation artistique, avec une place toujours plus prépondérante donnée à l'artiste, à ses moyens de production, ainsi qu'aux liens avec le territoire bordelais. La création d'une résidence au sein du musée dès mars 2021 augure de liens renouvelés et inclusifs avec les publics, dans une démarche collaborative avec le tissu social, associatif et économique local.

100 nouvelles oeuvres en dépôt

Le CAPC et le Centre national des arts plastiques (Cnap) collaborent depuis que l'institution bordelaise a une vocation muséale. Le musée a régulièrement sollicité le Cnap pour des prêts et des dépôts longue durée, qui sont venus enrichir le parcours de la collection permanente. Soulignons notamment la singularité du fonds Chohreh Feyzdjou (1955–1996), plus de 400 éléments issus de l'atelier de l'artiste iranienne acquis par le Cnap en 2003 et qui ont rejoint le CAPC l'année suivante.

Le nouveau dépôt de 2020, qui compte plus d'une centaine d'oeuvres, irrigue le projet "Le Tour du jour en quatre-vingts mondes" et participe à décentrer le regard sur la création et l'histoire de l'art. Il est le fruit d'une collaboration étroite entre les équipes des deux institutions. La liste d'oeuvres valorise les artistes femmes et artistes extra-européens.
Le Centre national des arts plastiques (Cnap)
Le Cnap est l'un des principaux opérateurs de la politique du ministère de la Culture dans le domaine des arts visuels contemporains. Il enrichit, pour le compte de l'État, le Fonds national d'art contemporain, collection nationale qu'il conserve et fait connaître par des prêts et des dépôts en France et à l'étranger, des expositions en partenariat et des éditions. Avec près de 105 000 oeuvres acquises depuis plus de deux siècles auprès d'artistes vivants, cette collection constitue un ensemble représentatif de la variété des courants artistiques. Acteur culturel incontournable, le Cnap encourage la scène artistique dans toute sa diversité et accompagne les artistes ainsi que les professionnels à travers plusieurs dispositifs de soutien. Il contribue également à la valorisation des projets soutenus par la mise en oeuvre d'actions de diffusion.
 
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?