Euratlantique : Pierre Hurmic demande l'arrêt du projet Amédée Saint-Germain

Publié le mercredi 7 avril 2021

Partageant les inquiétudes des habitants exprimées lors de la concertation engagée ces dernières semaines, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux, demande au conseil d'administration de l'EPA Euratlantique d'arrêter le projet Amédée Saint-Germain.
La concertation préalable pour la révision de la ZAC Saint-Jean Belcier se tient depuis le 1er février.
Une réunion de synthèse de la concertation s'est déroulée le mercredi 7 avril en présence de Pierre Hurmic.

A propos du projet d'Amédée Saint-Germain, Pierre Hurmic a entendu les habitants inquiets des projets immobiliers actuels sur ce secteur. Le quartier Amédée centre, qui est composé de 100 000 m² de logements et de bureaux, est actuellement en cours de construction. Les projets Amédée nord et sud proposent d'y ajouter entre 50 000 et 70 000 m².

Réaffirmant son souhait de végétaliser Bordeaux, lutter contre les ilots de chaleur, améliorer la biodiversité, donner du sens à l'urgence climatique décrétée sur tout le territoire de Bordeaux, il partage les réserves exprimées et souhaite décider du développement de la ville avec ses habitants.

"Il faut continuer à construire des logements à Bordeaux, tout en préservant le principe du "zéro artificialisation" des sols. Mais on ne peut pas construire de nouveaux quartiers contre les riverains et sans un climat serein d'accueil et d'envie partagée. C'est pourquoi je demande à l'EPA l'arrêt de ce projet Amédée Saint-Germain", annonce Pierre Hurmic.