ORAGES - 16/6/21, 9h51 - Des orages sont attendus ce mercredi entre 18h et 1h du matin. Ils pourraient s'accompagner de phénomènes violents : rafales de vents jusqu'à 100 km /h, fortes chutes de grêle, fortes pluies. Le département de la Gironde est placé en vigilance orange. Les parcs et jardins municipaux seront fermés à partir de 14h. Leur réouverture jeudi sera conditionnée par des contrôles de sécurité préalables.
En savoir plus sur le site de vigilance de Météo France

Partenariat avec SOS Méditerranée

Publié le mercredi 5 mai 2021
 

Lundi 3 mai 2021 à l'hôtel de ville, Pierre Hurmic Maire de Bordeaux, Jean-Jacques Puyobrau Maire de Floirac et Edwige Lucbernet, Première adjointe au Maire de Bègles ont signé la charte d'adhésion à l'association SOS Méditerranée en présence de son président François Thomas.

Des collectivités solidaires

Au travers de cette démarche, les trois villes s'associent moralement aux actions de SOS Méditerranée, dont l'objectif est de sauver des vies, protéger les rescapés et sensibiliser l'opinion publique sur le drame humain qui se joue en Méditerranée. Bordeaux, Floirac et Bègles rejoignent ainsi la plateforme des collectivités solidaires avec SOS Méditerranée qui regroupe aujourd'hui près d'une soixantaine de collectivités françaises. Ce soutien a vocation également à se matérialiser par une convention de partenariat.

L'engagement

Bordeaux
La Ville de Bordeaux a pu, à l'occasion d'une réunion de travail réunissant les représentants de SOS Méditerranée et les élues de la Ville Céline Papin Adjointe au Maire chargée des coopérations territoriales, européennes et internationales, Sylvie Schmitt Adjointe au Maire chargée de l'éducation, de l'enfance et de la jeunesse, Harmonie Lecerf Adjointe au Maire chargée de l'accès aux droits et des solidarités, Tiphaine Ardouin Conseillère municipale pour les relations internes et éthiques et Pascale Roux Conseillère municipale pour la solidarité internationale, travailler à la définition d'actions conjointes en matière d'information et de sensibilisation sur la réalité des parcours migratoires (notamment dans le milieu scolaire) et d'accueil et d'intégration des personnes exilées.

Floirac
La Ville de Floirac signe ainsi ce jour une convention triennale de partenariat et de soutien humanitaire avec des obligations réciproques, confirmant une inclusion totale des valeurs et actions portées par l'association au sein-même des politiques éducatives de la Ville. Ces thématiques ont été abordées lors d'un entretien en début d'après-midi entre François Thomas, Jean Jacques Puyobrau et deux de ses adjoints (Jean Claude Galan pour l'éducation et Nathalie Lacuey pour la jeunesse et politique de la ville). L'occasion également d'échanger sur les dispositifs d'éducation à la citoyenneté mis en place.

Bègles
A travers la signature de cette charte par Edwige Lucbernet, 1ère adjointe au Maire Clément Rossignol Puech, la Ville de Bègles réaffirme son attachement aux valeurs de solidarité, de générosité, d'accueil et de défense des migrants qui fondent l'action de SOS Méditerranée. Son soutien à l'association se traduira par un vote en Conseil municipal le 18 mai pour l'adhésion de la Ville à la plateforme des collectivités solidaires avec SOS Méditerranée. Par ailleurs, l'exposition « Lesbos, la honte de l'Europe » réalisée par l'association béglaise du Théâtre Le Levain, sera présentée à Bègles courant mai sur les grilles du Parc Mussonville. Dans cette île grecque, le camp Moria devint le plus grand camp de réfugiés en Europe abritant plus de 18 000 personnes dans des conditions abominables en décembre 2019. Le camp a été détruit par un incendie en septembre 2020. La vingtaine de photos de l'exposition, issues du fonds de l'AFP, illustrent l'édition hongroise du livre signé par Jean Ziegler (Vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l'Homme des Nations unie) co-éditée par Le Levain.

L'association SOS Méditerranée

SOS Méditerranée est une association civile européenne de sauvetage en mer, créée en 2015 et constituée de citoyens mobilisés face à l'urgence humanitaire en Méditerranée. Depuis 2014, plus de 20 000 personnes ont péri en mer Méditerranée, d'après les données de l'Organisation Internationale des migrations, sans compter toutes celles qui ont sombré sans témoin.
L'action de l'association s'inscrit dans le strict respect et l'application du droit maritime international et du droit humanitaire. Comme le stipule la Convention SOLAS, Convention internationale sur la sauvegarde de la vie humaine en mer, "Tout navire a l'obligation de porter assistance sans délai à une personne en détresse en mer"