Label Cité éducative

Label Cité éducative
Publié le jeudi 2 septembre 2021
mis à jour le 17 novembre 2022

La Cité éducative, copilotée par la Ville de Bordeaux, l'Éducation nationale, la Préfecture et la CAF, vise à favoriser la réussite de tous avec un programme d'actions pour les 0 à 25 ans dans les quartiers Grand Parc, Bacalan, Aubiers et Chartrons-Saint Louis. Labellisée le 6 septembre 2021, la Cité éducative de Bordeaux dresse aujourd'hui un premier bilan et pose la stratégie ainsi que le plan d'actions de la deuxième année.

Quartiers apaisés, réussite éducative pour tous, santé et bien-être

Durant la première année, 71 actions ont été soutenues par la Cité Éducative pour répondre aux axes d'intervention : des quartiers décloisonnés et apaisés, la réussite éducative pour tous, la santé et le bien-être. De nouvelles activités artistiques, sportives, scientifiques, culturelles, éducatives déployées sur plusieurs quartiers à la fois, ont permis aux enfants et aux jeunes de faire de nombreuses découvertes et de se questionner sur les relations à l'autre.

Deux temps forts ont fédéré les partenaires, les enfants et les jeunes :
  • Le Forum de l'orientation pour 570 collégiens de 3ème avec deux journées de rencontres autour de professionnels, de centres de formation, lycées...
  • Le Printemps du Numérique qui a touché plus de 2000 personnes au travers de nombreuses activités de découverte du numérique créatif, de sensibilisation, de formation sur temps scolaires et au sein des quartiers, pour avancer sur le chemin d'un usage positif et raisonné des écrans. 

La Cité éducative de Bordeaux, la réussite pour tous, ensemble !

A Bordeaux, la Cité éducative est une démarche partenariale avec les établissements scolaires et acteurs associatifs.
Elle permet une meilleure articulation et une meilleure lisibilité des actions éducatives à destination des 0-25 ans, de leur plus jeune âge jusqu'au moment de leur insertion professionnelle. L'objectif est notamment de donner un nouvel élan et de renforcer la coopération des acteurs éducatifs du territoire.
Elle est pilotée durant les trois années à venir par la Ville de Bordeaux, la préfecture, la CAF et l'Éducation nationale. 

Le secteur retenu couvre trois quartiers prioritaires : Le Lac / Les Aubiers, le Grand Parc et Bacalan et un quartier de veille : Chartrons Nord Saint Louis.
Il concerne 18 écoles (près de 3 700 élèves), 4 lycées (près de 1800 élèves) et 3 collèges (2 REP et 1 REP+, près de 1 460 élèves), le collège chef de file Cité Educative étant le collège du Grand Parc. Ce choix territorial indique clairement la volonté de la municipalité de dépasser les clivages de quartiers, de dépasser les limites d'actions des Quartiers Politique de la Ville et des secteurs REP ou REP + et tenter ainsi de répondre (entre autres) aux problématiques de violences qui se posent actuellement sur ces quartiers.

Le projet de la cité éducative s'est construit lors de deux grands forums participatifs qui ont rassemblé plus d'une centaine d'acteurs associatifs et institutionnels engagés sur les quartiers dans les champs de l'enfance, la jeunesse, l'éducation, la culture, le sport…

Trois orientations prioritaires retenues pour la Cité éducative bordelaise
  • Des quartiers décloisonnés et apaisés
    Il s'agit de développer toutes les dimensions de l'inter quartier : attractivité des établissements scolaires, décloisonnement des Quartiers Politique de la Ville pour apaiser les tensions et les rixes (aménagements et accessibilité), mais aussi actions de prévention et de sensibilisation (égalité filles-garçons, laïcité, interculturalité, violences à l'école, intrafamiliales, etc.).
     
  • La réussite éducative pour tous
    Il s'agit de travailler les parcours de réussite pour tous les jeunes de 0 à 25 ans, que ce soit dans la petite enfance, la scolarité ou vers l'emploi, en mobilisant l'Ecole, les familles et les ressources du territoire. C'est une des plus-values majeures de la Cité Educative : réunir une "grande alliance locale" qui peut intervenir à tous les âges d'une jeunesse pour améliorer l'égalité des chances.
     
  • La santé et le bien être
    Il s'agit de mobiliser des moyens et d'améliorer nos démarches partagées sur la santé et le bien-être des habitants des quartiers prioritaires.

La Cité éducative bordelaise bénéficie d'une aide de l'État à hauteur de 1,2 million d'euros sur trois ans pour permettre le financement d'actions complémentaires et innovantes pour les jeunes et les familles de ces quartiers.