La Nuit de la solidarité

La Nuit de la solidarité à Bordeaux
Mis à jour le 27 janvier 2022


Bordeaux a organisé la première édition de la Nuit de la solidarité le 20 janvier 2022, en collaboration avec l'INSEE pour le recensement de la population. L'objectif de cette opération est de connaître précisément le nombre de personnes sans-abris, leurs profils et leurs besoins afin de définir des politiques publiques solidaires adaptées à notre territoire.  
Cet évènement est inspiré d'opérations similaires à l'étranger (New-York, Athènes, Bruxelles) et initié au niveau national par la ville de Paris depuis 2018.

Les premiers résultats

La mobilisation de 450 bénévoles et de 165 agents de la Ville, de la Métropole et du CCAS ont permis le bon déroulement de la première édition bordelaise de la Nuit de la Solidarité.
Grâce à cette mobilisation sans précédent, 561 personnes ont été recensées dans les rues et les campements de la ville. Ces personnes viennent s'ajouter aux 287 hommes, femmes et enfants actuellement à l'abri dans des squats, dont le recensement a été effectué par les services municipaux et métropolitains en parallèle de la Nuit de la Solidarité. Ce sont ainsi au moins 858 personnes qui nécessitent une mise à l'abri urgente à Bordeaux.

En France, si le droit au logement opposable n'est accessible qu'aux personnes régulièrement présentes sur le territoire, l'hébergement d'urgence est quant à lui un droit fondamental et inconditionnel.
La Ville de Bordeaux et son CCAS sont pleinement mobilisés pour y contribuer : par l'hébergement de 43 familles (près de 100 personnes) au sein du patrimoine municipal, et par l'ouverture de structures dédiées à l'accueil des sans-abris, comme l'hiver dernier à Gouffrand, cet hiver aux Chartrons, avec la Fondation Abbé Pierre et Aquitanis, et dans les semaines qui viennent avec la création d'hébergements modulaires.

La Ville poursuit également son travail pour faciliter l'accès de toutes et tous à l'hygiène, avec l'installation de douches publiques, à la santé, avec une mutuelle solidaire, à la nourriture, avec une augmentation de 90 000 € du budget dédié à l'aide alimentaire.
Les résultats détaillés de la Nuit de la Solidarité seront dévoilés dans quelques semaines après analyse des formulaires par le comité scientifique. Ces résultats permettront de mieux connaitre les réalités de ces personnes sans solution d'hébergement.

Pourquoi recenser le nombre de personnes sans-abris ?

Chaque personne rencontrée dans la rue dans le cadre de la Nuit de la solidarité a été invitée à répondre à des questions sur sa situation, dans le respect de son anonymat et de ce qu'elle accepte de transmettre de sa situation.  
En plus de connaître le nombre de personnes en situation de sans-abrisme, compiler ces réponses permettra d'avoir des données qualitatives sur leurs situations (durée de vie à la rue, raisons du sans-abrisme...) et de leurs besoins (au niveau social, sanitaire...).  

La mise en oeuvre de politiques publiques de lutte contre l'exclusion efficientes impose de prendre en compte ces éléments afin de répondre aux besoins réels exprimés par ce public.