Françoise Frémy

Françoise Frémy
Maire-adjointe du quartier La Bastide
Conseillère municipale déléguée 
auprès de Mathieu Hazouard pour le sport pour toutes et tous
Majorité municipale

Françoise Frémy, la solidarité en héritage

Françoise Frémy, maire-adjointe du quartier La Bastide
Françoise Frémy, maire-adjointe du quartier La Bastide
Installée à La Bastide depuis près de quarante ans, Françoise Frémy est une femme de terrain. Si la nouvelle maire adjointe du quartier veut plus d'écoute et de démocratie participative, elle souhaite aussi faire de la Benauge un modèle de transition écologique et solidaire.

Troisième dans une fratrie de six enfants, Françoise Frémy a gardé de son enfance au sein d'une famille nombreuse, le sens du partage. « Très jeune, j'ai été bercée par les histoires de ma grand-mère. C'était une 'Juste' et chez moi, on ne plaisantait pas avec la solidarité : ça fait partie de mes racines », raconte-elle.

Née à Bordeaux à la fin des années 50, Françoise Frémy s'est installée à La Bastide en 1983. Elle ne l'a jamais quittée. Engagée, dans un premier temps, dans les associations de parents d'élèves, elle devient bénévole, puis présidente du Sporting Club de la Bastidienne, et monte ensuite, avec d'autres, les associations Préservons Thiers-Galin ou encore Cap Bastide. Femme de terrain, militante sociale et écologique, Françoise Frémy a toujours eu à coeur de défendre le cadre de vie de son quartier.

Mobilité, emploi, sécurité : les projets phares

Propulsée aujourd'hui dans le fauteuil de maire adjointe de La Bastide, Françoise Frémy sait que les chantiers sont nombreux. « Avec Emmanuelle Ajon, conseillère déléguée du quartier, nous voulons faire de la Benauge un modèle de transformation écologique et solidaire », assure-t-elle.

Si la nouvelle équipe souhaite développer les commerces de proximité et l'emploi avec la création d'une mission locale pour les jeunes, elle veut aussi assurer la sécurité des habitants. « Cela passe par le renforcement des médiateurs scolaires et des policiers municipaux de proximité, mais aussi par la mise en place d'un espace d'accueil dédié aux personnes victimes de violence », détaille l'édile. À La Bastide, la mobilité est au coeur des enjeux. Parmi les projets phares, la création de stations V3 à la Benauge et sur le quai Deschamps, l'installation de garages à vélo sécurisés, le développement de pistes cyclables transversales, de navettes électriques et de liaisons fluviales entre les deux rives.

Réinventer le vivre-ensemble

Très attachée aux valeurs de la démocratie participative, la nouvelle maire adjointe souhaite avant tout être à l'écoute des habitants. « La Bastide est un véritable livre d'histoire qui connaît une vaste réhabilitation depuis vingt ans. Ici, les nouveaux habitants affluent, mais c'est aussi un quartier d'ouvriers et de cheminots. Aujourd'hui, nous devons travailler avec les acteurs culturels et associatifs pour recréer la convivialité, ranimer la vie sur les places, dans les rues… » Et réinventer ainsi le vivre-ensemble, entre les anciens et les nouveaux habitants.

Rechercher un élu