Services municipaux : des tarifs plus solidaires

Mis en ligne le 30 mars 2022

La mairie met en place une tarification plus équitable et solidaire pour la pause du midi des écoliers et les cours au conservatoire. Elle est calculée au plus juste des ressources des familles et simplifie l'accès au service public.
Services municipaux : des tarifs plus solidaires

Quand les tarifs vont-ils changer ?

  • Le 1er septembre 2022 pour le conservatoire.
  • Le 1er janvier 2023 pour la pause du midi des écoliers.

Pourquoi la tarification évolue-t-elle ?

Aujourd'hui, les tarifs de la pause du midi des écoliers et du conservatoire ne sont pas suffisamment équitables car ils demandent un effort plus important aux familles modestes. Par ailleurs, leur mode de calcul est difficile à comprendre.

Quel est l'intérêt de la nouvelle tarification ?

+ de solidarité
Avec la nouvelle tarification, chacun paiera en fonction de ses moyens. Et la mairie continuera à prendre en charge une part très importante du coût de ces services publics (en moyenne 75 % pour la pause du midi et 90 % pour le conservatoire).

Au + près des revenus
Les nouveaux tarifs seront vraiment ajustés aux revenus et à la composition des familles. Il n'y aura plus d'effets de seuil dus au calcul par tranches de quotient familial.
 

Tarifs de la pause du midi

Le coût total pour la mairie de la pause du midi s'élève à 11,94 euros par jour et par enfant. Il comprend le coût du repas, la rémunération du personnel (2 heures), les animations, et les frais liés aux bâtiments.
Avec les nouveaux tarifs calculés au plus près des revenus, 43% des familles bordelaises devraient payer la cantine moins cher dès janvier 2023, 35% devraient connaître une hausse progressive et pour 22% des familles, les tarifs resteront inchangés. 

Le schéma ci-dessous montre l'évolution des tarifs.
 

Tarifs de la pause du midi
 

Tarifs du conservatoire

Le coût du conservatoire est pris en charge à 90% par la mairie. Ce coût recouvre notamment les salaires des professeurs et des agents, les frais liés au bâtiment et à la gestion du parc instrumental.

Les tarifs actuels du conservatoire pèsent davantage sur le revenu des familles modestes que sur celui des familles plus aisées. La nouvelle tarification sera davantage proportionnelle aux ressources, plus solidaire et plus progressive. 
  • La gratuité sera maintenue (hors frais de dossiers) pour les revenus les plus modestes.
     
  • Pour un cursus complet, avec plusieurs cours chaque semaine, les tarifs les plus élevés, correspondant aux familles ayant les plus hauts revenus, évolueront sur 3 ans :
    • 300 euros à la rentrée 2022
    • 374 euros à la rentrée 2023
    • 450 euros à la rentrée 2024