Fermeture exceptionnelle

Le Parc du Jardin Botanique sera exceptionnellement fermé, du samedi 25 au dimanche 26 octobre 2014 (toute la journée).
La Bastide

Jardin botanique

La Bastide
Six espaces sont dédiés à différentes cultures : le champ de cultures, la galerie des milieux du grand Bassin aquitain, le sentier des plantes pionnières, l'allée des plantes grimpantes, le jardin aquatique et le jardin urbain communautaire.
Informations pratiques
Intérêt horticole Intérêt écologique
esplanade Linné
33100 Bordeaux
Horaires
  • Bâtiments (serres et salles d'expositions)
    de 11h à 18h tous les jours sauf lundis et jours fériés 
  • Heures d'été
    (dernier week-end de mars - dernier week-end d'octobre) :
    tous les jours de 8h à 20h
  • Heures d'hiver
    (dernier week-end d'octobre - dernier week-end de mars) :
    tous les jours de 8h à 18h 

Entrées : quai de Queyries, esplanade Linné, Jean Giono, allée Serr

Entrée gratuite

Visites guidées :
Des visites guidées pour les groupes sont organisées par un conférencier.
Tarif :
  • 46 € du lundi au vendredi de 9h à 17h,
  • 61 € en dehors de ces horaires et le week-end.

Accès et Transports

Aménagements handicapés

Le Jardin botanique : trois siècles d'aventures

Un jardin pour les médecins et les apothicaires. Un jardin qui leur permettrait d'étudier les plantes médicinales, base de leur formation et de leur enseignement. Bref, un jardin botanique. Voilà l'idée qui a germé parmi les Jurats de Bordeaux en 1629.
Ce n'est qu'en 1726, après moult discussions sur son futur emplacement, que le jardin botanique de Bordeaux voit enfin le jour, dans l'enclos Arnaud-Guiraud. Et qu'il entame un long et tumultueux voyage.
En 1745, il est transposé rue Mautrec (actuelle rue d'Aviau), près des allées de Tourny. En 1750, on le retrouve rue du Jardin des plantes (à qui il a donné son nom... avant de repartir). 1784, et le voilà dans le quartier Saint-Nicolas près de la Porte Sainte-Eulalie. En mars 1791, un nouveau transfert est projeté au Palais Archiépiscopal (actuel Hôtel de Ville)... mais l'Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts s'y oppose.
En 1800, le premier Préfet de la Gironde, Antoine Thibaudeau, estime que « les plantes du jardin se trouvent dans un endroit infertile, sec et trop resserré » et demande le transfert du Jardin botanique au... Jardin royal, soit l'actuel Jardin public car « les plantes pourront y recevoir l'influence de l'air. »
Est-ce la fin du voyage ? Non, car en 1801, le préfet décide finalement de créer un Jardin des plantes sur un terrain dépendant du monastère des Chartreux (emplacement actuel de l'école Saint-Bruno). Ce n'est qu'en 1855 que le Jardin botanique sera, finalement, transféré au Jardin public.
Finalement... Finalement ? Pas tout à fait puisqu'en 2003 le Jardin botanique emménage de l'autre côté des quais, à la Bastide. Il sera inauguré dans le cadre du second Festival des Jardins. Depuis, le Jardin botanique est enfin chez lui, dans un espace entièrement dédié.
Il conserve bien sûr ses missions d'éducation, de conservation et de recherche. Sélectionné parmi 350 projets, il a reçu, en décembre 2003, le Prix européen de paysage Rosa Barba.

Un jardin esthétique et novateur

A l'intérieur de sa palissade en bois faite de 1 200 m3 de chênes de Charente abattus par la tempête de 1999, le Jardin botanique s'organise autour de six espaces.
Ses champs de culture regroupent 44 parcelles sur 12 110 m2. Ils présentent des extraits de cultures du monde : blé, avoine, lin et millet. Leur arrosage, économique, s'inspire des techniques d'irrigation des pays sahéliens.
Sa galerie des milieux, avec ses jardins hors sol, reconstitue 11 paysages du Bassin aquitain : dune, falaise calcaire, prairie humide, pelouse, landes, sur 13 500 m2.
Son allée des plantes invite à la promenade sur 2 500 m2, entre lianes, vignes et autres plantes grimpantes cultivées sur des supports inattendus.
Son sentier des pionnières abrite des plantes ainsi dénommées parce qu'elles ont la particularité de coloniser les terres pauvres.
Son jardin aquatique, plan d'eau d'un hectare, est sillonné d'allées et présente une grande diversité d'espèces.
Enfin, son ensemble d'espaces communautaires complète le paysage, des parcelles accessibles à tous et notamment aux riverains. La mise en oeuvre de cette idée est une première en France.

Le Jardin botanique implique d'ailleurs étroitement les populations riveraines avec ses parcelles cultivées par les enfants des écoles et ses espaces ouverts aux étudiants (Ecole d'architecture et de paysage de Bordeaux, universités...)

Le Caillou du Jardin botanique

Ce lieu, implanté dans le Jardin botanique, vous propose :
  • un "restaurant nature" avec un café-restaurant, 
  • une "terrasse culture" avec de nombreux concerts.
> En savoir plus sur Le Caillou du Jardin botanique

Agenda - 3 événements à découvrir

Exposition

PAYSâges

Jusqu'au 17/05/2015 - Jardin botanique de Bordeaux Bastide
Une exposition dédiée à la richesse naturelle et patrimoniale de notre région, de la Pointe de Grave aux Pyrénées, de l'Océan Atlantique à la Dordogne...

Animation

Initiation au vermicompostage

Jusqu'au 27/12/2014 - Jardin botanique de Bordeaux Bastide
Peut-être avez-vous déjà songé à faire du compost, mais vous vivez en milieu urbain, dans un appartement qui ne comporte pas de cour et de jardin ?

Animation

Visites guidées du jardin et des serres

Jusqu'au 28/12/2014 - Jardin botanique de Bordeaux Bastide
Visites guidées gratuites du jardin et des serres du Jardin Botanique de Bordeaux-Bastide.
Rendez-vous à l'accueil, ouvert à tous.
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Vous souhaitez obtenir une réponse ?