Vaccination

Mis à jour 21 octobre 2020

Les vaccins obligatoires

La vaccination est un geste de prévention simple et efficace qui permet de se protéger contre certaines infections graves.

Pour les enfants nés depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccins sont obligatoires : la Diphtérie, le Tétanos, la Poliomyélite, la Coqueluche, l'Haemophilus Influenzae de type b (HIB), l'Hépatite B, le Pneumocoque C, le Méningocoque C et la Rougeole-Oreillons-Rubéole. La vaccination contre le BCG, le Papillomavirus humaun (HPV), la Grippe et le Zona sont fortement recommandées.

Les vaccinations obligatoires des enfants de moins de 18 mois sont très importantes pour éviter une recrudescence des maladies (rougeole, méningite, coqueluche). Les vaccins peuvent être réalisés en toute sécurité chez le pédiatre, le médecin traitant ou en PMI (la PMI de la Bastide est ouverte à tous sur rendez-vous). 
  La vaccination des nourrissons sur le site de la Haute Autorité de Santé

L'étude Epi-Phare montrent une baisse conséquente du nombre des délivrances de vaccins remboursés en pharmacie. Cette étude évalue à 44 000 le nombre de nourrissons âgés de 3 à 18 mois qui n'ont pas reçu de vaccin contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, les méningites à Haemophilus influenzae de type b et l'hépatite B.
   Rattraper en urgence les vaccinations sur le site de la Haute Autorité de Santé
L'obligation vaccinale concerne les enfants nés depuis le 1er janvier 2018, mais pour le reste de la population, le suivi vaccinal est tout aussi important. "Être à jour de ses vaccins", c'est avoir fait les vaccins recommandés en fonction de son âge, de sa situation et avec le bon nombre d'injections pour être protégé. En plus d'être immunisé au plan individuel, c'est une arme collective pour éviter la résurgence de maladies infectieuses potentiellement graves voire mortelles.

Etes-vous à jour de vos vaccins ?

Pour toujours savoir où vous en êtes avec vos vaccinations, consultez votre médecin traitant en emportant avec vous votre carnet de vaccination ou votre carnet de santé, ou celui de votre enfant. Faites bien noter tous les vaccins faits à chaque consultation. Ainsi, vous saurez précisément contre quelles maladies infectieuses et à quelle date vous avez été vacciné(e), si vous êtes "à jour" ou si vous devez faire un "rattrapage" (reprendre la vaccination au stade où elle a été interrompue).

Les centres de vaccination

La Direction prévention et promotion de la santé, au travers de son service de santé scolaire, de la mairie de Bordeaux possède 3 centres de vaccination pour tous : adultes et enfants à partir de 3 ans. Des séances publiques et gratuites de vaccinations sont proposées tous les mercredis matins toute l'année (à l'exception des vacances scolaires). Elles sont également proposées aux enfants scolarisés lors des bilans de santé.

La grippe

La grippe est une maladie virale très contagieuse qui peut entraîner des complications graves chez les personnes les plus fragiles. Si vous avez 65 ans ou plus, si vous êtes atteint d'une maladie chronique ou si vous êtes enceinte, faites-vous vacciner dès maintenant pour vous protéger !

Questions à J.Sarlangue infectiologue pédiatre, CHU Bordeaux
  • J'ai déjà été vacciné contre la grippe l'année dernière, pourquoi dois-je recommencer ?
    Plusieurs virus de la grippe circulent, ils mutent fréquemment et le vaccin qui protège contre 4 souches doit être réactualisé chaque année.  Le vaccin préparé cette année ne contient qu'une seule souche de l'an dernier, les 3 autres sont nouvelles et vous n'avez donc pas de protection vis à vis d'elles avec le vaccin précédent.
  • Je suis enceinte, puis-je quand même me faire vacciner ?
    La grossesse n'est pas une contre-indication puisqu'il ne s'agit pas d'un vaccin vivant. Au contraire, c'est une indication prioritaire à se faire vacciner, puisque, même sans maladie associée, les femmes enceintes ont un risque augmenté de complications respiratoires ou cardiaques de la grippe.
  • J'ai un asthme d'origine allergique, puis-je quand même me faire vacciner ?
    Les maladies respiratoires comme d'autres maladies chroniques justifient la vaccination pour éviter les complications parfois sévères de la grippe. Le vaccin ne déclenche pas de crise d'asthme sauf si vous êtes sévèrement allergique à l'oeuf c'est à dire que vous ne pouvez même pas manger un bout de biscuit...
  • La dernière fois que j'ai reçu ce vaccin, j'ai eu de la fièvre et je pense qu'il m'a donné la grippe
    Le vaccin ne peut en aucun cas entrainer une grippe puisqu'il ne contient pas des virus vivants mais seulement des fragments inactivés de ce virus. Il est possible que vous ayez contracté une autre infection virale ou que vous ayez été vacciné trop tard alors que vous "couviez" déjà la grippe.
  • Ce vaccin est-il efficace à 100% ?
    Malheureusement non, son efficacité dépend des souches qui circulent et surtout des défenses immunitaires de l'individu vacciné. Les personnes fragilisées par une maladie chronique ou simplement celles qui sont très âgées se défendent moins bien contre la grippe et les autres virus. Il est donc important que l'entourage se vaccine pour éviter de leur transmettre cette infection.
  • J'ai entendu parler du danger de l'aluminium, qu'en est-il avec ce vaccin ?
    Aucun lien n'a été démontré entre l'aluminium, d'ailleurs largement présent dans notre alimentation quelle qu'elle soit, et la survenue d'une quelconque maladie. Les vaccins grippaux ne contiennent de toute façon pas d'adjuvants et notamment pas d'aluminium.
  • Y a-t-il un risque de déclenchement d'une maladie auto immune après ce vaccin ?
    Les maladies auto immunes surviennent aussi souvent chez des personnes non vaccinées que chez des vaccinées. La responsabilité du vaccin est très improbable alors qu'il est certain que la grippe, elle-même, triple le risque d'avoir un syndrome de Guillain Barré.
  • Le vaccin grippe est-il efficace vis à vis du virus de la Covid ?
    Non, ce sont des virus différents et il n'y a pas actuellement de vaccin efficace contre le coronavirus. Par contre, les mesures barrière, masque, lavage des mains et distanciation physique, préviennent la transmission de tous les virus "respiratoires" dont la grippe et la rougeole.

Où se faire vacciner ?
  • Dans les Centres de vaccination municipaux
    Permanences les mercredi matin de 8h30 à 12h.
    Attention : venir avec son vaccin grippe !
  • Au Centre de vaccination départemental (2 rue du Moulin Rouge à Bordeaux)
    Séances de vaccination gratuites sur rendez-vous, lundi et jeudi de 13h30 à 17h
    Tél. : 05 57 22 46 60)
  • Auprès des professionnels de santé : pharmacies (pour les personnes majeures, avec un bon CPAM), médecins généralistes, infirmiers libéraux (prescription médicale nécessaire pour les personnes mineures) et sage-femme (pour les femmes enceintes et l'entourage du nourrisson).

À noter : l'édition des bons de prise en charge Améli est proposé aux patients qui relèvent des recommandations de vaccination anti-grippale (personnes en ALD, plus de 65ans...) afin d'obtenir le vaccin auprès de votre pharmacien.

La rougeole

Épidémie de rougeole en Nouvelle-Aquitaine
Depuis plusieurs années, la rougeole fait son retour dans la région. Cette maladie est très contagieuse : 1 personne peut en contaminer 20. Nous vous invitons à vérifier votre vaccination et celle de votre enfant.
Si vous avez des questions ou souhaitez des informations complémentaires, parlez-en avec votre médecin généraliste ou votre pharmacien.

Les accidents domestiques

Faites attention ! Le confinement dû à la crise sanitaire du Covid-19 a changé la vie des familles. Cette période a été propice à l'exploration des placards par les petits où beaucoup s'essayent au bricolage… Autant de situations où les accidents domestiques ont pu survenir. Soyez attentifs pour tous enfants et parents !
  Les risques domestiques sur le site de l'Académie nationale de médecin
Ces informations vous ont-elles été utiles ?
Remarque, complément d'information, suggestion... Laissez-nous un message pour améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?