Scolarisation

L'intégration scolaire, un projet pour chacun
L'inscription de tous les enfants handicapés dans l'établissement scolaire de leur secteur est désormais obligatoire.

Par ailleurs, leur scolarisation peut recourir à une possibilité d'adaptation à leurs besoins, en fonction des lieux et des types d'accompagnement proposés :
  • un accompagnement collectif au sein d'un dispositif adapté, rattaché à une école ordinaire, avec les classes d'inclusion scolaire (CLIS) pour l'enseignement en primaire, les unités pédagogiques d'intégration (UPI), les sections d'aménagement général et professionnel adapté (SEGPA) ou les lycées d'enseignement adapté (LEA), concernant le collège et le lycée.
  • un accompagnement éducatif, avec les auxiliaires de vie scolaire (AVS), qui apportent un soutien global à l'équipe pédagogique.
  • un accompagnement physique, avec les emplois de vie scolaire (EVS)
  • un accompagnement par un service d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD) : ce service assure l'intervention de différents professionnels (enseignants, éducateurs, ergothérapeutes) auprès de l'enfant handicapé pendant et en dehors du temps scolaire qui lui apportent cette aide en complément de l'enseignement dispensé par les enseignants.
  • un accompagnement adapté en permettant un enseignement à distance pour les enfants hospitalisés ou malades.
  • un accompagnement individuel, dans le cadre d'un projet personnalisé de scolarisation (PPS) ou d'un projet d'accueil individualisé (PAI) dans une classe, élaboré par une équipe pluri-disciplinaire composée de l'équipe éducative et des professionnels de la santé en liaison avec la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapées).

Intégration en classe ordinaire

La loi reconnaît à tous les enfants handicapés le droit à une éducation scolaire, quelle que soit la nature ou la gravité de leur handicap. L'inscription de tous les enfants handicapés dans l'établissement scolaire de leur secteur est désormais obligatoire. L'intégration individuelle dans une classe ordinaire doit être recherchée prioritairement en liaison avec le chef d'établissement.

Voir aussi : Les écoles de Bordeaux

Accompagnement et soutien scolaire

Les Services d'Education Spéciale et de Soins à Domicile (SESSAD)
Ils proposent un soutien à l'intégration scolaire ou l'acquisition de l'autonomie comportant l'ensemble des moyens médicaux, paramédicaux, psychosociaux, éducatifs et pédagogiques adaptés. Il s'agit donc d'une prise en charge ambulatoire, les enfants sont scolarisés dans un établissement.

L'accès à ces services se fait uniquement sur une orientation de la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapées).

Auxiliaires de Vie Scolaire

Les Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) dépendent de l' Education Nationale et assurent une fonction d'accompagnement éducative, d'aide à la socialisation et à la communication d'enfants intégrés individuellement ou collectivement en milieu scolaire ordinaire jusqu'au lycée.

Scolarité en établissements relevant de l'Education Nationale

Les Classes d'Inclusion Scolaire (CLIS)
Elles accueillent de façon différenciée dans les écoles élémentaires des élèves handicapés qui peuvent tirer profit, en milieu scolaire ordinaire, d'une scolarité adaptée à leur âge et à leurs capacités, à la nature et à l'importance de leur handicap.

Les Sections d'Enseignement Général et Professionnel Adapté (SEGPA)
Elles assurent au collège, une formation commune qui prépare des jeunes handicapés à accéder à des parcours ouverts de formation qualifiante.

Les Unités Pédagogiques d'Intégration
Elles relaient dans le collèges les classes d'intégration scolaires et sont destinées aux enfants handicapés mentaux de 11 à 16 ans dont le handicap est reconnu par la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapées) ou par la CCSD (Commission de Circonscription de Second Degré).

Les Lycées d' Enseignement Adapté (LEA)
Ils accueillent les élèves de 12 à 16 ans en assurant un enseignement général, technologique ou professionnel adapté ayant à terme pour objectif leur insertion sociale et professionnelle.

Scolarisation des enfants malades

La scolarisation des enfants malades doit bien entendu être assurée qu'ils soient hospitalisés ou qu'ils vivent chez eux.
Cette action est d'une manière générale très appréciée par les enfants qui en bénéficient car c'est un lien supplémentaire avec le monde qui les entoure. Le lien social est ainsi renforcé.
Les associations ADPEP et l'ASSEM assurent ce service en partenariat avec l'éducation nationale. Cela garantit une intervention pédagogique assurée dans le cadre des programmes lorsque cela est possible.
L'ASSEM intervient auprès d'enfants en situation d'handicap qui sont en rééducation. Le personnel de l'ASSEM n'intervient pas au domicile mais seulement au sein des hôpitaux. Cette association s'adresse surtout aux enfants qui ne peuvent pas aller à l'école à temps complet. L'aide et le soutien s'arrête lorsque l'enfant reprend l'école.

La scolarisation peut également être assurée par le CNED (Centre national d'enseignement à distance).
ADPEP 05 56 56 57 00
ASSEM rue des Sablières : Situer sur une carte (nouvelle fenêtre) assem-bordeaux@wanadoo.fr 05 56 79 56 88 Accéder au site (nouvelle fenêtre)
CNED 05 49 49 94 94 Accéder au site (nouvelle fenêtre)

Scolarité en établissements spécialisés

Des établissements spécialisés relevant du Ministère des Affaires Sociales, du Travail et de la Solidarité, accueillent des enfants et adolescents qui nécessitent un traitement lourd, une hospitalisation, ou qui présentent une déficience telle, que leur intégration dans un établissement de l'Education Nationale n'est pas envisageable.

Pour la plupart gérés par le secteur associatif, ils accueillent les enfants en fonction de leurs handicaps. L'accès à ces établissements est soumis à une décision de la MDPH (Maison Départementale des personnes handicapées).
Il existe deux types d'établissements : les établissements médico-éducatifs et les établissements à caractère sanitaire (pour plus de détails sur ces établissements spécialisés, voir la rubrique "scolarité des jeunes handicapés").
Poster un commentaire Remarque, complément d’information, suggestion... Laissez-nous un commentaire (non publié) pour nous aider à améliorer le contenu de cette page.
Souhaitez-vous obtenir une réponse ?