MAINTENANCE - bordeaux.fr sera fermé ce lundi 29 novembre, entre 22h et 4h du matin, pour une opération de maintenance. Veuillez nous excuser pour la gêne occasionnée. Merci de votre compréhension.

Pollution de l'air

Pollution de l'air
Les phénomènes naturels (feux de forêt, éruptions volcaniques...), mais surtout les activités humaines (industries, transports, agriculture, chauffage résidentiel...) sont à l'origine d'émissions de polluants primaires, sous forme de gaz ou de particules fines dans l'atmosphère. Ces polluants, sous l'effet de certaines conditions météorologiques et par réactions chimiques, provoquent l'apparition de polluants secondaires (ozone, etc.).
La pollution atmosphérique représente aujourd'hui le premier sujet de préoccupation environnementale des Français.
La France compte 3,5 millions de personnes souffrant d'asthme et 48 000 décès prématurés chaque année dont 3 500 en Nouvelle-Aquitaine (Santé Publique France, juin 2016). Les particules fines représentent un facteur majorant du nombre et de l'intensité des crises d'asthme et d'allergies.

À certaines périodes de l'année des pics de pollution surviennent en Nouvelle-Aquitaine. Ces pics sont liés à :
  • L'émission de polluants primaires (rejets de particules et d'oxydes d'azote liés au chauffage et aux transports en hiver, aux épandages et aux transports au printemps)
  • La formation de polluants secondaires
  • L'accumulation des polluants et le manque de dispersion (vents faibles…)

Que dois-je faire lors d'une alerte à la pollution atmosphérique ?

En cas d'épisode de pollution de l'air aux particules en suspension PM10
Pour la population générale :
  • Je maintiens l'aération des locaux au moins 10 minutes par jour, été comme hiver
  • Je maintiens des activités physiques modérées, mais j'évite les activités physiques intenses susceptibles d'entraîner un essoufflement
  • Si je ressens une gêne respiratoire ou cardiaque, je prends rendez-vous avec mon médecin traitant
  • Si je fume, je limite au maximum ma consommation pendant cette période
  • Je reste vigilant à la santé des personnes vulnérables et sensibles

Pour les femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants :
  • Je maintiens l'aération des locaux au moins 10 minutes par jour, été comme hiver
  • Je maintiens les sorties habituelles, mais je réduis leur durée
  • J'évite les activités sportives intenses tant en extérieur qu'en intérieur
  • Je surveille l'apparition de gêne respiratoire et je consulte, si besoin

En cas d'épisode de pollution de l'air à l'ozone (O3)
J'évite les sorties l'après-midi avec un ensoleillement maximal et j'applique les comportements identiques lors d'un épisode de pollution de l'air aux particules en suspension PM10.

Dans tous les cas, l'agence régionale de la santé recommande à l'ensemble de la population de ne pas aggraver les effets de la pollution par d'autres facteurs (produits désinfectants, irritants, tabac) et d'éviter les activités physiques et sportives.
Les enfants doivent éviter les activités extérieures et s'en tenir aux déplacements indispensables. Les personnes sensibles (jeunes enfants, personnes asthmatiques ou allergiques, insuffisants respiratoires chroniques, personnes âgées souffrant de troubles respiratoires) doivent respecter scrupuleusement leu traitement médical en cours, voir l'adapter selon les conseils de leur médecin.

Quelles sont les actions menées à Bordeaux ?

Un dispositif national de surveillance de la qualité de l'air (AASQA) veille au droit de respirer un air sain. Atmo Nouvelle-Aquitaine est l'organisme régional qui surveille et sensibilise les populations ainsi que les acteurs locaux. Ses missions principales sont :
  • La publication quotidienne de prévisions sur la qualité de l'air
  • L'activation de dispositifs préfectoraux suivant le niveau de vigilance (informations / recommandations ou alerte)

Le cas échant, la commune adapte ses actions :
  • Relaie les informations et les conseils de comportement diffusés par les autorités et Atmo Nouvelle-Aquitaine
  • Informe les conducteurs de la réduction de la vitesse sur ordre du préfet grâce à ses panneaux à messages variables
  • En fonction du niveau de vigilance, prise d'arrêtés communaux d'interdiction de tenir des manifestations publiques et des marchés en plein air

Un peu d'histoire

16 alertes à l'ozone ou aux particules en suspension inférieures à 10 micromètres ont été activées sur le territoire de la Gironde depuis le 22 janvier 2017 (début des relevés quotidiens).